Diego Maradona : voici son palmarès inspirant

Diego Armando Maradona est un des footballeurs les plus populaires pour son jeu de pied, mais aussi pour son histoire personnelle haute en rebondissements. Né à Lanus en 1960 dans une famille modeste, Maradona se fait remarquer à l’âge de 11 ans par un recruteur, Francis Cornejo, qui le fait rapidement jouer dans l’équipe des « Argentina juniors ». 

En 1982, il est ensuite transféré à Barcelone où il poursuit sa carrière jusqu’en 1984. L’épisode espagnol est aussi le point de départ d’une nouvelle vie pour Maradona, qui tombe rapidement dans le cercle vicieux du star-système propre au football. Après une altercation remarquée avec le défenseur basque Andoni Goikietxea, Maradona décide de quitter l’Espagne pour l’Italie en 1984. 

C’est à ce moment qu’il se marie avec Claudia Villafane à Buenos Aires. Deux enfants naissent de cette union, Dalma en 1987 et Giannina en 1989. Le couple divorce en 2004, et Maradona reconnaît par la suite la paternité de Diego Sinagra, né en 1986 à Naples d’une union extraconjugale avec Christina Sinagra. La parenthèse italienne, qui dure jusqu’en 1991, est marquée par l’addiction de plus en plus forte du joueur à la cocaïne ainsi qu’à l’alcool. 

Il raccroche les crampons en 1994 lors de la Coupe du monde de football aux Etats-Unis, alors qu’il est contrôlé positif à l’éphédrine. Entraîneur depuis 2004, Maradona devient à nouveau papa en 2013 avec sa nouvelle compagne, Veronica Ojeda. Après le tumulte de sa carrière, le plus grand joueur de football de la planète compte bien s’occuper pleinement de sa famille.

Le palmarès du footballeur

Diego Maradona est décédé ce mercredi 25 novembre. Son parcours footballistique est sans pareil. 

Clubs : Argentinos Juniors (1976-80)Boca Juniors (1980-82), FC Barcelona (1982-84)SSC Napoli (1984-91)Sevilla FC (1992-93)Newell’s Old Boys (1993-fév.1994)Boca Juniors (sept.1995-1997). 

Poste : milieu de terrain

Vainqueur de la Coupe du monde en 1986 (cap.), finaliste en 1990 (cap.) contre la RF Allemagne (Argentine).

Vainqueur de la Coupe du monde Juniors (U-20) en 1979 (Argentine).

Vainqueur de la Coupe intercontinentale des nations en 1993 (Argentine).

Vainqueur de la Coupe de l’UEFA en 1989 (Napoli). Deux fois champion d’Italie, en 1987 et 1990 (Napoli).

Champion d’Argentine en 1981 (Boca Juniors).

Vainqueur de la Copa del Rey (Coupe d’Espagne) en 1983, finaliste en 1984 (FC Barcelona).

Vainqueur de la Coupe d’Italie en 1987, finaliste en 1989 (Napoli).

Vainqueur de la Super Coupe d’Italie en 1990 (Napoli).

Meilleur buteur du Championnat d’Italie en 1988 (15 buts) (Napoli).

« Ballon d’Or FIFA » (meilleur joueur de la Coupe du monde) en 1986 (Argentine).

« World Soccer player of the year » en 1986 (Argentine et Napoli).

Six fois « South American Player of the Year » (vote « El Mundo », Venezuela), en 1979 (Argentinos Juniors), 1980 (Boca Juniors), 1986, 1989, 1990 (Napoli) et 1992 (Sevilla).

91 sélections, 34 buts de 1977 à 1994 (57 fois capitaine). Il a participé aux Coupes du monde 1982 en Espagne (2e tour), 1986 au Mexique (vainqueur), 1990 en Italie (finaliste) et 1994 aux Etats-Unis (1er tour, controlé positif, il est exclu puis suspendu par la FIFA).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :