On parle de Francis SOGBEDJI, jeune infographiste qui se veut de promouvoir les valeurs intellectuelles

L’engagement est de faire une fois de plus la normale.

C’est ainsi que Francis SOGBEDJI, Infographiste-Formateur et promoteur des valeurs intellectuelles perçoit l’engagement. Il arrive que cela soit déraisonnable aux yeux de plusieurs, mais nous avons choisis d’agir et c’est tout ce qui doit avoir de plus normal pour nous, a t’il ajouté.

Étudiant en fin de parcours Licence Fondamentale en Biologie à l’Université de Lomé, Francis est un amoureux de l’innovation. Il commença depuis tout petit à se familiariser à l’informatique.
À l’obtention de son premier Brevet d’Etude, il s’y était intéressé encore plus avec des formations et plus tard après son baccalauréat, il se donna totalement dans plusieurs domaines du digitale à savoir l’infographie, le multimédia, la communication, la création des sites internet…

Un amour pour le partage des connaissances

Convaincu que l’on gagne plus en partageant et que son monde de rêve, un monde sans vices serait un monde où chacun utiliserait ses connaissances à bon escient; il créa le cabinet “Pacifiko Designs” Pour non seulement prêter des services, mais aussi former ses confrères dans les domaines précités.
La soif de partager ses connaissances et de promouvoir les valeurs intellectuelles, le conduit à se servir de ses études universitaires pour devenir professeur des cours de biologie, de mathématiques et d’informatique au secondaire. Il est aussi militant dans plusieurs organisations comme AJECC et œuvre pour l’objectif des associations en aidant dans la conception des outils de communication.

Pour lui, la connaissance est non seulement une richesse de ce monde, mais aussi un facteur de changement et il suffit de décider d’apprendre, de se former et de fréquenter les bonnes personnes. Tout s’apprend et à nous de décider de ce que nous voulons apprendre et transmettre.

Il est bien convaincu qu’on ne peut être utile aux autres qu’en ajoutant plus de valeurs à soi-même. C’est un combat pour lui d’aider les enfants à s’orienter dans un domaine qu’ils aiment; les jeunes à se former et les âgées à apprendre à lire et à écrire; ce qui lui fait gagner le concours de Monpsychomag, une initiative pour donner des astuces luttant contre le chômage. Lui-même ne cesse de se former pour être capable de transmettre des connaissances qu’il aura acquiert.

En cette période de crise pandémique, il nous invite à s’adapter à cette évolution de la technologie tout en respectant les mesures barrière.

Ce jeune que l’artiste slameur Kaporal Wisdom inspire à travers son authenticité musical, son engagement social et sa vie d’entrepreneure nous laisse sa citation préférée, des mots qui font cogiter.

Dans le champ de Monsieur JE LE FERAI APRÈS, on retrouve les os de plusieurs qui auraient pu réussir.

Un petit voile vient d’être soulevé sur le jeune qui conçoit les affiches qui accompagnent chaque publication de la rubrique ON PARLE D’2 et vous savez dès lors à qui faire appel si vous avez besoin des services de conceptions.https://pacifikodesigns.wordpress.com/

Andréa MAGNON

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :