Elles s’unissent pour éduquer et sensibiliser par rapport au climat.

L’augmentation des températures moyennes sur terre n’est pas un mythe et nous le vivons chaque jour. Cette chaleur insupportable, l’irrégularité des saisons qui agit sur nos productions, l’avancée de la mer, la disparition de certaines espèces… Sont les conséquences du changement climatique; un fléau contre lequel nous devons tous lutter tout en nous adaptant à ses réalités.

Face à l’amer constat de voir la jeunesse francophone moins informée et moins engagée dans cette lutte qui est celle de notre génération, Afrique Eco 2100 en partenariat avec Le Lobby des Citoyens pour le Climat (LCC-Togo) et l’Association des Jeunes Engagés contre le Changement Climatique (AJECC) ont initié un projet d’éducation et de sensibilisation de la jeunesse francophone à la lutte contre les changements climatiques.
Un projet qui voit jour grâce à la collaboration de l’Institut de la Francophonie pour le Développement Durable IFDD de l’OIF et par ricochet grâce au soutien financier du gouvernement du Québec.

Pour une durée de trois mois (mai-juillet), ces associations seront non seulement présentes virtuellement, mais aussi sur le terrain pour échanger, informer, former et reboiser afin de redynamiser la jeunesse togolaise, apprendre à la population à s’adapter et protéger la biodiversité.

Un calendrier riche qui commence ce samedi 15 mai 2021 à 8 heures avec un dialogue des journalistes sur l’amélioration de la communication en matière de lutte contre les changements climatiques. Pour participer à cette rencontre qui se tiendra à Africa coworkers, inscrivez-vous sur le

Après s’en suivra une rencontre entre jeunes, un concours sur des connaissances des notions du changement climatique, un reboisement et plusieurs autres activités.

Abonnez-vous à la page Facebook de ses associations pour être au parfum des autres activités et les conditions pour y participer.

Andréa MAGNON

Retrouvez Gnatepe médias sur Google Actualités

Vous pourriez également aimer...

1 commentaire

  1. […] PAM avec son programme dénommé » PROGRAMME RÉGULIER DES TRAVAILLEURS QUALIFIES (PRTQ) » se veut être un moteur de l’emploi et a pour but de recruter les cadres et […]

Laisser un commentaire