Une table ronde organisée par VED pour parler des grossesses en milieu scolaire

Les grossesses en milieu scolaire sont très souvent précoces et indésirées. Étant un frein à l’épanouissement et à l’éducation de la jeune fille, allant jusqu’à causer la mort de cette dernière suite à des complications de la grossesse et de l’accouchement, il est clair que ce fléau a des répercussions négatives sur le plan social et économique des pays, surtout ceux en voie de développement.

Dans l’esprit de la journée Internationale d’actions pour la santé des femmes célébrée chaque 28 mai et dans la vision de remédier à la véritable problématique des grossesses précoces et indésirées; L’association VED TOGO (Voix Éclairée des Enfants Démunis) organise ce samedi 29 mai à 8 h 30 min à la maison des jeunes d’Avedzi, une table ronde autour du thème :

La grossesse précoce non désirée et responsabilités du genre dans la famille et convergence des consciences vers les ODD : Chemins et leviers.

Cette rencontre proposera non seulement un programme de prévention de ces grossesses au Togo, mais sera aussi sera l’occasion de parler des responsabilités du genre dans la famille et d’interpeller tous les acteurs de l’éducation à promouvoir une éducation positive et une communication constructive pour un développement durable.

Au programme, s’ajoute une remise de tableaux symboliques honorant et remerciant 10 femmes togolaises pour leur engagement en faveur de cette noble cause qui est : L’autonomisation économique des femmes et la promotion de leurs droits.

Andréa MAGNON

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :