Rihanna : Comment la chanteuse est-elle devenue milliardaire ?

Après avoir sorti huit albums studio et lancé une ligne de mode et de beauté, Rihanna a officiellement atteint le statut de milliardaire.

Ce mercredi 4 août, Forbes a révélé que Rihanna est derrière Oprah Winfrey comme l’une des artistes les plus riches du monde. Rihanna vaudrait environ 1,7 milliard de dollars.

Mais comment la jeune femme de 33 ans a-t-elle fait fortune ?

Rihanna a commencé en tant que chanteuse avec des chansons en tête des charts comme « Umbrella » et « Work ». Cependant, la majorité de la richesse de la chanteuse, environ 1,4 milliard de dollars, provient de sa marque de cosmétiques Fenty Beauty, dont elle détient 50%.

Le reste de sa fortune provient de sa carrière dans la musique, le cinéma et sa société de lingerie, Savage x Fenty, dans laquelle elle détient une participation de 30% et vaut environ 270 millions de dollars.

Rihanna a lancé Fenty Beauty en 2017 dans le cadre d’un joint-venture 50-50 avec le conglomérat français de produits de luxe LVMH. L’année suivante, la marque gagnait plus de 550 millions de dollars de revenus annuels.

Fenty Beauty vaut actuellement environ 2,8 milliards de dollars et a connu une véritable croissance après que Rihanna a lancé Fenty Skin l’année dernière et a récemment annoncé son intention d’entrer dans l’industrie des parfums avec Fenty Parfum.

Shannon Coyne, consultante financière, a révélé que la chanteuse était sage d’explorer une carrière en dehors de l’industrie musicale.

« Elle crée une marque en dehors d’elle-même. Il ne s’agit pas seulement de Rihanna », a expliqué Coyne. « Même si vous n’aimez pas sa musique, elle a créé un vrai style dans l’espace de la mode et de la beauté».

Coyne a noté que la marque de beauté de Rihanna était capable de différer des autres lignes de maquillage de célébrités en raison du désir de la chanteuse d’offrir des cosmétiques à tous les types de peau plutôt que de faire appel à un groupe spécifique de personnes.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :