Facebook va-t-il vraiment changer de nom ?  Mark Zuckerberg lance une nouvelle révolution

Le groupe Facebook devrait changer de nom d’ici la fin du mois. Cette information est fournie par The Verge, un média souvent très bien informé sur les grands géants du web. Le site a pu avoir accès à une source qui indique que la firme de Mark Zuckerberg va changer sa dénomination sociale pour mieux coller avec son projet de métaverse.

Concrètement, ce changement pourrait se faire le 28 octobre prochain lors de la conférence annuelle du groupe animée par son fondateur. Toutefois, le nouveau nom pourrait être révélé plus tôt. Le terme Facebook ne disparaîtrait pas pour autant mais il serait utilisé pour désigner le réseau social, au milieu des autres services de l’entreprise tels qu’Instagram et WhatsApp, et Oculus.

Cette annonce, si elle se confirmait, tomberait dans un moment très particulier pour Facebook. Le groupe est en effet en crise suite aux multiples pannes et aux révélations de la lanceuse d’alerte Frances Haugen. À partir de milliers de documents internes, elle affirme que la compagnie privilégie ses profits au détriment du bien-être de ses utilisateurs. Une version fermement contestée par la société, mais qui produit des dégâts en termes d’image.

Un nouveau nom tenu top secret par Facebook

Pour l’heure, Facebook préfère de son côté insister sur son projet de métaverse vers lequel elle entend mettre le paquet.D’ailleurs, en juillet dernier, Mark Zuckerberg assurait : « nous allons effectivement passer de l’image d’une société de réseaux sociaux à celle d’une société de métaverse ». Pour rappel, il s’agit d’un Internet incarné, où les utilisateurs deviennent acteurs en utilisant un casque VR. Cela serait donc différent de ce que l’on connaît actuellement, où les internautes sont plutôt observateurs.

Pour le fondateur et dirigeant du géant du web, il s’agit d’une vraie révolution : « Je pense qu’il s’agira d’une partie importante du prochain chapitre de l’évolution de l’internet après l’internet mobile ».

Afin de joindre les actes à la parole, Facebook a annoncé ce lundi une liste de 10 000 postes « hautement qualifiés » qui seront progressivement ouverts ces cinq prochaines années en Europe. En tout, 20 000 employés seront dédiés à ce projet titanesque.

Pour expliquer sa stratégie, Nick Clegg, directeur des affaires publiques du groupe américain, précise dans un communiqué faire confiance au savoir-faire européen en matière technologique :

Qu’il s’agisse de la biotechnologie allemande aidant à développer le tout premier vaccin à ARNm ou de la coalition de néo-banques européennes ouvrant la voie à l’avenir de la finance (…) , et la Suède en passe de devenir la première société sans numéraire au monde d’ici 2023.

En attendant d’en savoir plus, le mystère demeure sur ce nouveau nom que pourrait prendre le groupe Facebook. Il ne devrait en tout cas pas fuiter dans la presse et selon The Verge, même certains hauts cadres de l’entreprise n’ont pas été mis dans la confidence.

Retrouvez Gnatepe médias sur Google Actualités

Vous pourriez également aimer...

1 commentaire

  1. […] Mark Zuckerberg a déclaré que la personne sera désormais avertie si sa conversation a été capturée. « Nouvelle mise à jour pour les chats Messenger cryptés de bout en bout afin que vous soyez averti si quelqu’un prend une capture d’écran d’un message« , écrit-il. […]

Laisser un commentaire