Togo : les numéros non identifiés seront bientôt désactivés

Conformément à l’arrêté du 29 avril 2021 limitant à trois (03) le nombre de numéros par abonné et par opérateur, à la date de ce 29 octobre tous les abonnés devraient être en règle. 

Les 6 mois accordés pour se conformer pour les uns et pour se faire identifier pour les autres sont expirés. Et l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) annonce que la suspension des numéros commence le 2 novembre prochain.

L’ARCEP a fait cette annonce le vendredi 29 octobre à travers un communiqué. L’autorité estime qu’à ce jour, il existe encore un nombre limité d’usagers qui ne se sont pas encore mis en conformité avec la limitation du nombre de cartes SIM et l’obligation d’identification.

A cet effet, et dans le souci d’éviter les désagréments liés à une désactivation totale et immédiate de ces cartes SIM, l’ARCEP a annoncé avoir convenu d’une suspension progressive des services avec les opérateurs de téléphonies.

« Cette décision, prise en concertation avec les opérateurs de téléphonie mobile, Togo Cellulaire(Togocom) et Moov Africa Togo, consiste en une restriction des appels sortants, qui sera suivie, dans un deuxième temps, d’une désactivation totale », a expliqué l’ARCEP.

L’autorité dirigée par Michel Galley précise que l’option d’une restriction graduelle des services démarre à compter du mardi 2 novembre 2021. Elle devrait permettre également aux retardataires de se mettre en règle.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :