Métavers, publicité digitale, contextualisation et diversité : les 4 grandes tendances Tech de 2022

Le métavers détrônera bientôt la réalité virtuelle, la publicité digitale sera partout, le travail à distance ouvrira la voie à plusde diversité dans la technologie et les entreprises devront apprendre à vivre sans la collecte des informations personnelles des internautes.

Si l’année 2020 a été marquée par l’incertitude et la remise en question sociale, l’année 2021 a été un véritable tournant. De nouvelles opportunités commerciales sont nées d’une augmentation massive de nos usages en ligne, la publicité digitale est devenue plus cruciale que jamais, et les entreprises du monde entier ont pris conscience de l’importance de la diversité.

1. LE MÉTAVERS L’EMPORTERA SUR LA RÉALITÉ VIRTUELLE

Il y a quelques mois, nous avons tous vu Mark Zuckerberg se promener dans un monde virtuel, et nous avons tous fait le parallèle avec Ready Player One, le film d’un futur dystopique rempli de nostalgie qui a dominé le box-office lors de sa sortie aux États-Unis et à l’étranger.

Adapté du livre du même nom, Ready Player One nous a fait réfléchir à l’impact qu’un métavers pourrait avoir sur notre société. Elle pourrait créer un monde où nous serions encore davantage à la maison, plus solitaire, et moins sociable. Est-ce le futur auquel nous rêvons ?

Je suis convaincu qu’il y a de la place pour la réalité virtuelle, tout comme il y a de la place pour les voitures autonomes. Néanmoins, je pense qu’un métavers de réalité augmentée l’emportera aux yeux du grand public sur la réalité virtuelle car elle offre un parfait équilibre entre les deux mondes, virtuel et réel, sans nous obliger à abandonner ce que nous connaissons.

Que l’on porte des lunettes de réalité virtuelle à la maison pour rejoindre un univers virtuel, ou des lunettes de réalité augmentée pour se connecter à un monde de réalité augmentée ; que ce soit un géant des réseaux sociaux ou un autre acteur qui “l’emporte” sur sa vision du métavers, le plus important sera de ne pas reproduire les erreurs sociétales passées. Si un géant parvient à s’imposer, il devra s’atteler à la résolution de problèmes plus importants encore pour éviter ceux rencontrés avec son fil d’actualité.

Terminé les problèmes de confidentialité, les atteintes aux éditeurs avec les initiatives de type articles instantanés, les problèmes de partialité et de modération. Il ne reste qu’à saisir l’opportunité de créer la technologie que les gens attendent. Les récentes études montrent que le grand public se soucie déjà du Métavers. Il est temps de répondre à leurs attentes et leurs inquiétudes.

2. PUBLICITÉ EN LIGNE : VERS UN NOUVEAU RECORD

L’année 2021 a été une année record pour la croissance de la publicité. Les dépenses publicitaires mondiales ont atteint 780,59 milliards de dollars, soit 32,92 milliards de dollars de plus que prévu initialement.

Cette croissance spectaculaire s’explique en partie par la baisse des dépenses publicitaires en 2020, lorsque la COVID-19 a semé l’incertitude aux quatre coins du globe. Elle s’est également produite parce que les publicités digitales ont permis à de petites entreprises de faire correspondre leurs produits aux consommateurs à l’échelle mondiale et à moindre coût.

Les réseaux sociaux sont en pleine transition, avec des changements importants en matière de confidentialité. L’IDFA et d’autres initiatives font qu’il est aujourd’hui plus difficile pour ces plateformes d’offrir un ciblage précis, comme ils le faisaient auparavant. Cela signifie que les annonceurs vont chercher d’autres canaux de communication à développer.

Je prédis qu’à terme, tous les annonceurs qui s’adressent au grand public commenceront à diffuser des publicités comme source de revenus supplémentaires. Je parle de tout le monde – tous les acteurs, toutes les entreprises automobiles, les applications de télémédecine, les technologies pharmaceutiques, les plateformes immobilières et les plateformes financières. De nombreux secteurs sont dorénavant prêts à accueillir de la publicité.

On le voit par exemple avec des applications de rencontre qui vendent des vêtements logotypés à porter au premier rendez-vous ou des applications de livraison de repas à domicile qui déploient de la publicité sur leur plateforme.

Je pense qu’au fil du temps, des applications de streaming vidéo diffuseront également de la publicité sur certains marchés, des marques automobiles dans les voitures. Les consommateurs verront apparaître la mention “sponsorisé par” dans tous les services qu’ils utilisent. C’est pourquoi il est primordial que ces publicités soient pertinentes et se mettent au service de l’expérience utilisateur.

3. LE TRAVAIL À DISTANCE : DIVERSIFIER LES TALENTS

Le débat sur les raisons pour lesquelles une main-d’œuvre diversifiée est meilleure devrait être un débat clos depuis longtemps. Non seulement c’est ce qu’il faut faire, mais c’est aussi un facteur essentiel de réussite. Construire une entreprise avec une direction et une base de collaborateurs paritaire et inclusive deviendra aussi important que d’avoir une excellente marge brute. Les deux facteurs sont un indicateur de réussite.

L’année 2021 a été l’année où le secteur des technologies a reconnu qu’il n’avait pas réussi à constituer une main-d’œuvre diversifiée, mais l’année 2022 sera celle de l’exécution et de la mesure par rapport à des objectifs réels. 60 % des entreprises mesurent déjà la diversité, tandis que 28 % disent qu’elles travaillent à la mise en place d’outils de mesure.

 La prochaine étape pour les initiatives de diversité sera de mettre l’accent sur l’équité et l’inclusion. Les entreprises devront soutenir cette dynamique dans le travail hybride en trouvant de nouvelles techniques pour engager leurs talents dans la collaboration et l’innovation.

Je pense que nous verrons que le travail à distance et les environnements de bureau hybrides nous permettent de nous rapprocher des objectifs de diversité que nous nous sommes fixés. Si la proximité de pôles technologiques comme la Silicon Valley, Tel Aviv et New York n’est pas une exigence, le monde vous appartient. Cela élargit considérablement votre vivier de candidats et permet de trouver beaucoup plus facilement des candidats d’origines, d’âges, de sexes et de milieux différents. Toutefois, à mesure que nous élargissons notre vivier de candidats à d’autres régions, il est important que nous fassions preuve d’empathie à l’égard des situations professionnelles individuelles de chacun, afin que tous se sentent toujours inclus de manière égale au travail.

4. LES SIGNAUX CONTEXTUELS : LA NOUVELLE TENDANCE

Les consommateurs se sont exprimés haut et fort : ils veulent une expérience en ligne personnalisée sans avoir à fournir leurs informations personnelles. Les individus ne veulent pas que les entreprises technologiques sachent qui ils sont et où ils vont. La protection de la vie privée n’est plus un sujet de discussion entre les conseillers généraux – c’est un sujet qui intéresse tout le monde.

Au cours des dernières années, nous avons assisté à de nombreux changements de la part des leaders de l’Internet et des organismes gouvernementaux, dans une démarche majeure de protection de l’identité des utilisateurs. La RGPD, le CCPA, l’IDFA et l’imminence d’un monde sans cookies ne font qu’effleurer le sujet.

Cette année, nous verrons les entreprises technologiques s’appuyer sur des signaux contextuels et implicites afin de personnaliser nos expériences en ligne.

Je suis optimiste quant à la possibilité pour notre industrie de se développer et de changer pour le mieux en 2022. Qu’il s’agisse d’une bataille entre la Réalité Augmenté et le métavers, de la diversification des espaces publicitaires pour les annonceurs, de la constitution d’équipes plus diversifiées ou d’un internet avec une meilleure confidentialité, 2022 sera une année de changements positifs.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :