« Les larmes du clitoris » : la fougue de la plume impénétrable du Roi Bokon perce la sensibilité du Prof Kangni Alem

Qui resterait insensible face à la douleur de nos sœurs dont l’avenir et la vie sexuelle sont émiettés par l’ignorance et le déphasage de nos us et coutume ?

Avec sa plume experte, ses vers très engagés et sa voix tonitruante, Le Roi Bokon, artiste slameur, s’est érigé cette fois, en défenseur de cette couche sociale malmenée et abandonnée à triste sort.

« Quel est cet acte qui nous fait boire de l’amertume ? Quelle est cette pratique qui fait tant de victimes ? », ainsi s’interroge le slameur dans sa nouvelle vidéo qui dénonce avec virulence une vieille pratique meurtrière : l’excision de la jeune fille.

Ah oui, aussi étonnant que cela puisse paraître, plusieurs jeunes filles sont toujours malmenée par cette pratique de l’ablation du clitoris.

Avons-nous encore besoin de faire subir à nos jeunes sœurs ce calvaire et ce traumatisme qui endommage à jamais leur vie sexuelle ? La voix des sans voix, le Roi Bokon, interpelle les garants des us et coutumes sur ce fait.

Disponible depuis le vendredi 28 janvier sur sa chaîne YouTube ( Roi BOKON), le cri de cœur du slameur intitulé « Les larmes du clitoris » fait beaucoup réagir et éveille la conscience de plus d’un sur ce que subissent les femmes en licence.

Le message de sensibilisation a également reçu l’approbation de diverses personnalités, notamment du Professeur Kangni Alem, homme de lettres, écrivain, traducteur et critique littéraire togolais.

Le Grand Prix littéraire d’Afrique noire s’est montré très séduit par le talent du slameur : ”Je découvre. Efficace, je trouve. Rouler les R accentue bien le drame du récit slammé”, a-t-il réagi.

Rappelons que le Roi Bokon est Championnat National du Slam Patriotique en 2020 et champion de la Coupe nationale du Slam en 2021.

Les larmes du clitoris, une pure merveille poétique à retrouver absolument sur YouTube.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :