Tuer et déc@piter sa belle-sœur pour de l’argent ; la cruauté humaine n’a aucune limite ? 

Les réseaux sociaux sont en ébullition après la découverte d’un acte macabre dans un hôtel au Cameroun. Aussi surprenant et odieux que cela puisse paraître, une femme aurait déc@pité sa belle-sœur dans le but de vendre son corps.

Marie-France MBEYA c‘est son nom. Elle est née le 1er février 1965 à Okola. Dans la nuit de lundi 22 août à mardi 23 août 2022, la femme de son frère cadet, au nom de Désiré BEYANGA l’a ass@ssinée, déc@pitée puis a emballé son corps dans une valise à l’hôtel le Mendzang, situé à la descente du lycée de Biyem-Assi à Yaoundé.

À croire aux témoignages, Désiré Beyanga, aurait fait venir sa belle-sœur à l’hôtel le dimanche dernier. C’est une fois dans la chambre d’hôtel qu’elle va lui ôter la vie. 

Ce lundi dans la nuit, aux environs de 22 h, elle reviendra à l’hôtel avec une valise dans lequel elle a dissimulé le corps de Marie-France. C’est au moment de sortir de l’hôtel qu’un employé se rendra compte qu’elle a du mal à transporter ladite valise. Il va lui proposer de l’aider à faire descendre la valise au rez-de-chaussée, elle va refuser. 

C’est ainsi qu’il suspecte quelque chose de louche et fera appel à ses collègues qui viendront l’obliger de montrer ce qu’elle transporte. Elle va essayer dans un premier temps de les mentir que c’est la nourriture. Mais ils vont arracher la valise et découvrir qu’il s’agit d’un être humain.

Selon les déclarations de Désiré Beyanga, elle avait une dette de 4 millions dans une réunion. Elle s’est abonnée à une page sur Facebook dénommée Richesse, c’est de là qu’on lui a promis cinq cent millions de FCFA si elle déposait le corps de quelqu’un dans un lieu qu’on lui avait indiqué.

Retrouvez Gnatepe médias sur Google Actualités

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire