Sami Tchak : l’écrivain togolais lauréat du Prix Ivoire 2022

L’écrivain togolais Sami Tchak a remporté le 14e Prix Ivoire pour la Littérature Africaine d’Expression Francophone pour son roman « Le Continent du tout et du presque Rien » (éd. JC Lattès, 2021).

Ce prix est doté d’un montant de trois mille (3.000) euros. Il sera décerné le samedi 26 novembre 2022 à l’Heden Golf Hôtel, à Abidjan.

C’est au terme de ses délibérations que le jury, présidé par l’écrivaine et dramaturge Werewere-Liking, a décerné le 14e Prix Ivoire, organisé par l’association Akwaba culture, à Sami Tchak.

« Le jury salue la profondeur d’un romancier qui, avec un rare talent, convoque la question du destin de l’Afrique dans un monde qui avance sans elle », indique Isabelle Kassi-Fofana, présidente de l’association Akwaba culture.

Dans son roman, l’écrivain remonte « certaines visions ethnologiques portées sur ce continent ».

Le jury s’est réjoui du fait que Sami Tchak se fait le témoin d’une généalogie des blessures et des impostures pour qu’advienne l’aube attendue. Également, le jury reconnaît que l’ouvrage de Sami Tchak mêlant les énergies du récit et de l’essai, sait parler aux lecteurs les plus exigeants.

Créé en 2008 par Akwaba Culture, association de droit ivoirien, le Prix Ivoire pour la Littérature Africaine d’Expression Francophone est placé sous le parrainage du ministère de la Culture et de la Francophonie de Côte d’Ivoire, de l’ambassade de France à Abidjan, de la Fondation Orange Côte d’Ivoire, de la Librairie de France Groupe.

Il faut noter que pour cette 14e édition, les cinq autres ouvrages en lice étaient :

DJAILI AMADOU AMAL(Cameroun), Cœur du Sahel, roman, éd. Emmanuelle Collas, 2022, 252 p ; KHALIL DIALLO (Sénégal), L’Odyssée des oubliés, roman, éd. L’Harmattan Sénégal, 337 p ; DAVINA ITTOO (Ile Maurice)Lorsque les cerfs-volants se mettront à crier, roman, éd. Project’îles, 202,146 p ; NETENON NOEL NDJEKERY (Tchad)Il n’y a pas d’arc-en-ciel au paradis, roman, Hélice Hélas Editeur, 2022, 349 p ; MICHELE RAKOTOSON(Madagascar), Ambatomanga, le silence et la douleur, roman, éd. Atelier des Nomades, 2021, 268 p.

Retrouvez Gnatepe médias sur Google Actualités

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire