Zadjie Lycovine : « Ambassadrice de la bonne semence » ; que se cache-t-il derrière ce surnom qui décrit la jeune entrepreneure ?

Grande rêveuse, elle est jeune, pétillante de talents et montre tous les jours une nouvelle facette de sa personnalité. Originaire de Bè Apéyémé, Zadjie Akossiwa Lycovine a fait ses premiers pas à Tsevié entourée d’une famille formidable.

Une enfance plus ou moins paisible, un cursus scolaire exemplaire couronné par l’obtention de son baccalauréat série G2 en 2019 à l’âge de 17 ans.

Une grande passion, l’art de la communication

Passionnée par l’art de la communication depuis son enfance, Lycovine participa en 2016 au concours national de poème organisé par la CNLS, à l’occasion de la journée mondiale de la lutte contre le Sida.

Elle fut sélectionnée après le concours régional pour représenter la région maritime à Kara où elle remporta le second prix dudit concours.

Étudiante à la Faculté des sciences économiques et de gestion (FASEG), Université de Lomé, Zadjie Lycovine a continué à se perfectionner dans ce qu’elle aime. Ainsi, elle a participé à plusieurs formations, dont celle d’art oratoire.

À l’issue de cette expérience, elle a participé au concours d’éloquence organisé par le cabinet Aro International. Elle a d’ailleurs réussi à se faire brillamment remarquer ce qui lui a permis d’être sélectionnée pour la présentation de certains événements en tant que maîtresse de cérémonie.

Après cette première expérience, Lycovine a continué à approfondir ses connaissances en suivant une formation des expertes formatrices en Mind Education au centre de L’ONG IYF, qui lui a décerné le troisième prix du concours de Mind Education.

Elle donne régulièrement des conférences spéciales de Mind Education aux cadres, parents, élèves et étudiants pour une vie épanouie.

Femme dotée de plusieurs casquettes, Lycovine n’est pas qu’oratrice. Formée en sérigraphie, décoration, événementielle, rédaction de projets et secrétariat, elle assiste plusieurs associations dans ces différents domaines en tant que volontaire bénévolat.

Jeune fille battante qui trace sa voie dans l’entrepreneuriat

La vision de Zadjie Lycovine est grande et ambitieuse. À l’instar de son idole Michelle Obama, elle aspire à devenir « une grande femme leader et influente ».

Ainsi a-t-elle créé l’association JLC-Monde pour promouvoir l’entrepreneuriat et le leadership des jeunes à travers ces formations de changement de mentalité.

Avec une mentalité forte et audacieuse, elle ne cesse de travailler et d’apprendre dans le domaine de l’hôtellerie-restauration pour la réalisation d’une de ses visions qui est la mise en place des restaurants et hôtel « Le Cep de la vie ».

Entrepreneure engagée, travaillant avec passion pour donner le meilleur d’elle, source d’inspiration pour plusieurs jeunes, elle ne cesse d’impacter, de se former et inciter également d’autres jeunes à oser innover pour un développement durable.

Ambassadrice de la bonne semence

« Fière d’être togolaise, citoyenne du meilleur pays au monde, je suis consciente que le développement commence lorsque la mentalité change. D’où mon surnom « Ambassadrice de la bonne semence » et je crois qu’ensemble, avec une bonne mentalité positive, nous pouvons créer le meilleur avenir… », assure Zadjie Lycovine.

Rappelons qu’actuellement Lycovine est la secrétaire-comptable de l’association Aro International Togo, la trésorière adjointe de l’association des jeunes communicateurs pour le changement de comportement (AJ3C) et la trésorière générale de l’association VCT (vélo club Togo).

Il reste encore beaucoup de choses à découvrir sur cette jeune femme leader et nous espérons que la réalisation de ses rêves permettra à plusieurs autres jeunes de se servir d’un bel exemple et modèle.

Retrouvez Gnatepe médias sur Google Actualités

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire