Comment se prémunir du piratage de votre téléphone via l’application WhatsApp ?

L’avènement de l’application WhatsApp a révolutionné le monde de la messagerie instantanée. Difficile de s’en passer de nos jours : elle nous facilite la vie pour communiquer et échanger au quotidien avec nos proches via un éventail de textos, photos, vidéos et autres appels vocaux. Mais cette application qui nous garde connecté au monde n’a pas que des avantages. Elle a malheureusement entraîné avec elle tout un lot de cybercriminels et hackers malveillants. Et nous devons constamment rester vigilants et être bien conscients des dangers derrière un message WhatsApp qui ne provient pas de nos contacts.

« Dans notre politique de confidentialité, nous vous fournissons plus d’informations sur la manière dont nous utilisons vos données. En savoir plus ». Ce message a été reçu par des millions d’utilisateurs européens de WhatsApp. Depuis le 18 février 2022, la notification est apparue lors de la première utilisation de l’application : la majorité des utilisateurs ont simplement ignoré le message, ne le considérant pas important. C’est un tort, il ne faut surtout pas le négliger. Au contraire, il est essentiel de s’y attarder pour mieux en comprendre la portée.

Cette communication est en réalité la conséquence directe de la lettre officielle reçue par Mark Zuckerberg (fondateur de Facebook et désormais propriétaire de WhatsApp) dans laquelle le belge Didier Reynders, commissaire européen à la justice, demandait des explications sur la manière dont les données des utilisateurs européens sont partagées avec des partenaires commerciaux, notamment américains.

Derrière ce message, il y a un vrai bras de fer entre l’Union européenne et Meta, la société qui gère les applications de messagerie instantanée de Zuckerberg. A noter que ces affrontements ne datent pas d’aujourd’hui. On citera notamment l’amende record de 225 millions de l’UE pour violation des lois sur la vie privée et la réaction de Meta, qui a menacé de retirer WhatsApp, Facebook et Instagram du réseau européen. Évidemment, cela ne risque pas d’arriver, étant donné qu’il y a une part importante du chiffre d’affaires de Meta en jeu.

Une chose est sûre : si les utilisateurs de WhatsApp n’ont pas à intervenir dans les débats entre ces différents acteurs économiques, ils doivent toutefois rester sur leurs gardes et se méfier de certains messages qu’ils reçoivent. Nous vous donnons quelques pistes pour mieux comprendre ces arnaques.

WhatsApp : Voici des arnaques auxquelles vous devez faire attention !

Une fausse invitation aux appels vocaux WhatsApp

Avec l’arrivée des appels vocaux WhatsApp, une nouvelle fraude est apparue. Alors que des millions d’utilisateurs attendent une invitation pour accéder à cette nouvelle fonctionnalité, les cybercriminels distribuent le logiciel malveillant via un lien, qui télécharge automatiquement le malware. Pour éviter de tomber dans la nouvelle fraude WhatsApp, vous devez garder à l’esprit que les appels vocaux ne sont disponibles que pour les téléphones Android.

Fraudes via le navigateur

Attention : comme vous le savez sûrement, WhatsApp a récemment lancé sa plateforme de navigation. Or, depuis ce lancement, des sites Web ont été créés pour voler vos données bancaires.

Ces pages Web utilisent différents types d’escroqueries. Découvrez lesquels :

– Demander le numéro de téléphone des utilisateurs pour qu’ils s’abonnent à des services de téléchargement premium qui facturent des tarifs spéciaux.

– Obliger les utilisateurs à télécharger une application sur leur ordinateur qui permettra aux cybercriminels d’obtenir des informations confidentielles, telles que des informations bancaires.

Retenez bien une chose importante : la seule version du navigateur de WhatsApp qui existe est gratuite, et vous n’avez pas besoin de télécharger quoi que ce soit sur votre ordinateur pour l’utiliser.

Comment désactiver la double vérification bleue ?

Les cybercriminels ont également tenté de profiter du lancement de la double vérification de WhatsApp. Avant que le service de messagerie instantanée ne permette de désactiver cette fonctionnalité, on pouvait trouver sur les réseaux sociaux des publicités de services frauduleux pour se débarrasser de la double vérification. Notamment, amener certains utilisateurs à souscrire à un service SMS premium sans le savoir, à un tarif spécial.

N’oubliez pas : vous pouvez désactiver la fonction de double vérification à partir de l’application directement.

La fausse messagerie vocale de WhatsApp

Contrairement aux précédentes, cette arnaque ne profite pas d’un service récemment lancé, elle en invente juste un. Cela commence lorsqu’un utilisateur reçoit un e-mail dans lequel il l’informe qu’il a un message vocal non lu dans la messagerie vocale inexistante de WhatsApp.

N’oubliez pas : il n’y a pas de messagerie vocale WhatsApp.

L’espion de WhatsApp

Nous sommes au courant de l’existence de « WhatsApp Public », une application qui permet d’espionner vos contacts dans WhatsApp, mais il existe une arnaque qui propose un service offrant la possibilité à n’importe qui de lire les conversations des autres. C’est un leurre !

N’oubliez pas qu’il est important de maintenir la sécurité de votre téléphone portable. Si vous le souhaitez, vous pouvez télécharger gratuitement une application antivirus pour Android ou IOS. Cela vous évitera tous ces désagréments !

Retrouvez Gnatepe médias sur Google Actualités

Vous pourriez également aimer...

1 commentaire

  1. […] Voici une astuce pour découvrir si votre message a été lu malgré l’absence de confirmation de lecture. Nous allons vous révéler l’un des secrets de l’application WhatsApp. […]

Laisser un commentaire