Appel à candidature : Le Programme Alimentaire Mondiale (PAM) recrute plusieurs experts

Le Programme Alimentaire Mondiale (PAM) est pleinement conscient de l’impact que la crise climatique a actuellement sur la réalisation de Faim Zéro d’ici 2030 (ODD 2). Les conclusions du cinquième rapport d’évaluation du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) indiquent que le changement climatique pourrait augmenter le risque de faim et de malnutrition jusqu’à 20 % d’ici 2050, et que ses effets se feront sentir de manière disproportionnée sur les personnes les plus vulnérables et les plus exposées à l’insécurité alimentaire.

Le PAM s’est engagé à augmenter le nombre et l’ampleur de ses interventions liées au climat pour soutenir les efforts d’adaptation des personnes vulnérables et des gouvernements à l’échelle mondiale, en se concentrant sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Avec le besoin croissant de s’adapter rapidement au changement climatique et la demande croissante des gouvernements de la région MENA de recevoir le soutien des organisations internationales pour intensifier les réponses, le PAM investit dans l’amélioration de sa préparation à accéder aux ressources de financement climatique.

Cet investissement fait partie d’une « initiative de préparation au climat » régionale et vise à permettre aux équipes des bureaux de pays du PAM de s’engager stratégiquement dans les opportunités de mobilisation des ressources en cartographiant et en hiérarchisant les principales fenêtres de financement bilatérales, les priorités du gouvernement et en développant des idées de projet initiales basées sur le contexte local.

PRINCIPALES RESPONSABILITÉS (non exhaustives)

Sous la supervision des bureaux de pays du PAM concernés et sous la supervision de l’équipe du changement climatique du bureau régional du PAM au Caire, le consultant sera chargé de mener et/ou de faciliter des évaluations, de recueillir des analyses, de fournir des conseils aux bureaux de pays, de concevoir des projets, de coordonner les consultations et de rédiger des notes conceptuelles (CN), des propositions de financement (FP) et des annexes pertinentes à soumettre au FA, au FVC ou à d’autres fonds ou donateurs liés au climat.

Ces projets se concentreront sur l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle tout en renforçant les capacités d’adaptation des individus, des communautés, des systèmes et des institutions.

Les tâches spécifiques de chaque mission différeront pour chaque proposition, en fonction du contexte local, de la documentation de base et des évaluations disponibles, des capacités existantes du CO du PAM et du gouvernement, de la disponibilité de consultants locaux pour soutenir des tâches spécifiques dans le pays et des exigences du fonds auquel la proposition sera soumise.

Une liste des principales tâches menant à la soumission de la proposition est fournie ci-dessous. Un mandat distinct spécifique au projet sera préparé en coordination avec le bureau de pays concerné chaque fois qu’une proposition est confiée au consultant.

  • Évaluation de préfaisabilité : effectuer une évaluation de préfaisabilité dans un format et un modèle préalablement convenus avec le PAM et acceptables pour le fonds, qui comprend :
    1. Analyse du contexte, y compris analyse climatique, problèmes et impacts liés au changement climatique, principaux facteurs de vulnérabilité et obstacles à l’adaptation, politiques et priorités nationales, initiatives existantes ;
    2. Concevoir la théorie du changement et la structure du projet, en définissant les composantes, les résultats et les produits du projet en coordination avec le bureau de pays et les parties prenantes concernées ;
    3. Justification du projet proposé, y compris une analyse de facteurs tels que la durabilité, l’alignement sur les priorités nationales, le rapport coût-efficacité, la coordination avec d’autres initiatives pertinentes, l’additionnalité si nécessaire. Un résumé du contenu sera ensuite inclus dans la proposition.
  • Participer aux consultations des parties prenantes au niveau national/sous-national/local pour recueillir les informations nécessaires à la conception du projet et à la rédaction de la proposition;
  • Participer aux consultations communautaires [au stade de la note conceptuelle] pour évaluer les vulnérabilités, les capacités et les besoins des communautés en termes d’adaptation au changement climatique, discuter des idées d’activités, collecter des informations sur les rôles de genre et les vulnérabilités / besoins spécifiques, collecter des informations sur les risques environnementaux et sociaux – en collaboration avec des experts en matière de genre et de sauvegardes environnementales et sociales (ESS);
  • Participer aux consultations communautaires [au stade de la proposition de financement] pour confirmer/finaliser les activités du projet, recevoir les commentaires/préoccupations/approbation des communautés sur les activités proposées, collecter plus d’informations (si nécessaire) sur le genre et le SSE – en collaboration avec les experts concernés;
  • Diriger la conception du projet et la rédaction ultérieure de la note conceptuelle et de la proposition de financement, en rédigeant toutes les sections en utilisant les résultats de l’évaluation de préfaisabilité, des consultations et en coordonnant les contributions des experts techniques, des experts en genre et ESS et des bureaux de pays ;
  • En collaboration avec les principales parties prenantes et avec le soutien du personnel du CO/RB/HQ, clarifier la structure et les mécanismes de mise en œuvre et de gestion du projet ;
  • Diriger la rédaction des annexes de la proposition, avec les contributions du personnel du CO/RB/HQ. [l’estimation des jours nécessaires dépend de l’implication du personnel du CO/RB/HQ et du soutien fourni ;
  • Veiller à ce que la note conceptuelle/la proposition de financement et ses annexes soient de haute qualité et conformes aux politiques et directives AF/GCF/bailleurs de fonds concernés ;
  • Fournir des réponses aux commentaires des secrétariats AF / GCF et modifier la proposition et les annexes en conséquence, en coordination avec le personnel du CO / RB / HQ.

Livrables indicatifs

Des livrables spécifiques seront définis pour chaque proposition sur laquelle le consultant travaillera. Cependant, voici la liste complète des livrables possibles en ce qui concerne les soumissions au GCF et à l’AF :

  • Évaluation de préfaisabilité;
  • Note conceptuelle du projet;
  • Proposition de financement complète basée sur les modèles AF/GCF;
  • Les annexes aux propositions AF/GCF, qui comprennent ; Étude de faisabilité; Théorie du changement du projet et cadre logique ; Analyses économiques et/ou financières ; Budget détaillé du projet ; Calendrier de mise en œuvre ; Plan d’évaluation et de gestion des risques environnementaux et sociaux ; Résumé des consultations des parties prenantes aux niveaux national et local ; Évaluation du genre et plan d’action ; Plan d’exploitation et de maintenance ; plan d’approvisionnement ; plan de contrôle et surveillance.

QUALIFICATIONS MINIMALES STANDARD

Éducation : Diplôme universitaire supérieur idéalement dans une ou plusieurs des disciplines suivantes : adaptation au changement climatique, études environnementales, agriculture et sécurité alimentaire, études du développement et géographie.

Expérience : Un minimum de 6 ans d’expérience post-universitaire, à responsabilité progressive, dans le domaine de la sécurité alimentaire, de l’adaptation au changement climatique, de la gestion de l’environnement, de la réduction des risques de catastrophe ou dans un domaine connexe.

Connaissances et compétences :
• Expérience et capacité avérées à concevoir et développer des projets d’adaptation au climat.
• Bonne connaissance du financement climatique et du paysage et des priorités des donateurs.
• Capacité éprouvée à coordonner plusieurs intervenants.
• Excellentes compétences en communication et en rédaction.
• Une connaissance du PAM et du système des Nations Unies sera considérée comme un atout.
• Excellent anglais écrit et parlé.
• Maîtrise de Windows, MS Office (Word, Excel, PowerPoint, Outlook).

Langues :  La maîtrise (maîtrise/niveau C) de l’anglais écrit et parlé est requise. Une connaissance intermédiaire (niveau B) de la deuxième langue officielle de l’ONU (arabe, chinois, français, russe, espagnol et/ou portugais (une langue de travail du PAM), en particulier l’arabe serait un plus.

Date limite : Jeudi 31 août 2023 (Minuit, heure d’Egypte)

Plus de détails