CAN 2024 : La réplique sèche d’Asisat Oshoala à Yaya Touré

La tension monte en pleine compétition de la Coupe d’Afrique des Nations 2024 en Côte d’Ivoire, et les déclarations préliminaires des légendes du football alimentent le feu de la compétition. Asisat Oshoala, l’attaquante émérite des Super Hawks et du Barcelona Women, n’a pas hésité à répliquer à Yaya Touré, la légende de Manchester City, qui avait émis des prédictions peu flatteuses pour les Super Falcons du Nigeria. Une passe d’armes qui ajoute un piquant supplémentaire à l’attente de la compétition.

Yaya Touré avait prédit la sortie précoce du Nigeria, soutenant la Côte d’Ivoire et la Guinée-Bissau pour passer à la phase éliminatoire. Pourtant, Asisat Oshoala, connue pour sa détermination, refuse d’accepter ces pronostics et affirme que le Nigeria isolera les “jeunes hommes des hommes” lors de la compétition.

Asisat Oshoala, fière de ses coéquipiers, mentionne des noms tels que Victor Osimhen et Victor Boniface, soulignant la puissance et le talent qu’ils apportent à l’équipe. Pour elle, les actions sur le terrain parleront plus fort que les prédictions verbales, et elle est confiante que le Nigeria possède un groupe décent, prêt à briller.

Alors que les Super Falcons se préparent pour la CAN 2024, Oshoala souligne que la concentration doit être sur le collectif plutôt que sur les capacités individuelles. Elle met en avant la présence du puissant Osimhen, élu meilleur joueur d’Afrique, et de Boniface, démontrant une entente exceptionnelle en club.

Répondant directement à Yaya Touré, Asisat Oshoala déclare : “Quelle différence cela ferait-il ? Nous avons le tout-puissant Osimhen, le meilleur joueur d’Afrique ; nous avons Boniface qui s’entend admirablement en club.” Une déclaration qui résonne comme un appel à la confiance et à la solidarité au sein de l’équipe.

La joute verbale entre Yaya Touré et Asisat Oshoala promet d’ajouter du piment à la CAN 2024, créant une rivalité captivante entre les équipes. Oshoala, déterminée à prouver la valeur de son équipe, insiste sur l’importance de l’unité et de la performance collective. Les Super Falcons, sous sa bannière, aborderont la compétition avec la ferme intention de séparer les jeunes hommes des hommes, faisant de chaque match une démonstration de leur force et de leur talent.