CAN 2024 : les Pharaons et les Blacks Stars se neutralisent dans un match fou

Le monde du football était calé sur le match entre l’Égypte et le Ghana lors de la CAN 2024. Après des résultats décevants dans leurs précédents matchs, les deux équipes avaient une opportunité cruciale de se racheter et de sécuriser une place tant convoitée pour la phase suivante. Un choc attendu après la victoire du Nigeria face à la Côte d’Ivoire plus tôt dans la journée (0 – 1).Ceux qui s’est passé offrait aux fans de football un spectacle palpitant.

Les premières minutes du match entre l’Égypte et le Ghana ont été marquées par une tension palpable. Les deux équipes cherchaient à prendre l’avantage sans trop se dévoiler. Un enjeu crucial pesait sur cette rencontre. Cela s’est reflété sur le terrain avec un nombre limité d’occasions franches. Les attaquants semblaient isolés, les équipes se montrant prudentes dans leurs mouvements.

Cependant, juste avant la mi-temps, le destin a pris une tournure inattendue. Mohamed Salah, la star incontestée de l’Égypte, a quitté le terrain sur une blessure musculaire. Cette blessure laissait les Pharaons sans leur atout majeur pour la seconde période. Dans la foulée, le Ghana en a profité pour ouvrir le score grâce à une frappe magistrale de Mohamed Kudus de l’extérieur de la surface. Un coup dur pour l’Égypte qui perdait non seulement le match, mais également son leader emblématique.

Malgré ce revers, la seconde période a réservé des rebondissements incroyables. Les Black Stars, paraissant moins solides après la pause, ont concédé l’égalisation. Une passe malheureuse d’Inaki Williams a été interceptée par Marmoush, qui a dribblé le gardien adverse pour remettre les pendules à l’heure (1 – 1, 70e). Cependant, sur l’engagement suivant, le Ghana a répondu avec détermination. Un centre parfait d’Odoi a trouvé Mohamed Kudus, dont le tir, légèrement dévié par un défenseur, a trompé une nouvelle fois El Shenawy (2-1, 71e).

Au terme de ce duel spectaculaire, l’Égypte et le Ghana se quittent sur un score de parité (2 – 2). Ce match a créé une situation tendue pour les deux équipes avant la dernière journée. La blessure de Mohamed Salah laisse planer une incertitude sur sa participation future dans le tournoi. La dernière journée promet ainsi une finale palpitante entre ces deux géants du football africain. Les fans peuvent s’attendre à un dénouement captivant dans cette CAN 2024 riche en rebondissements.