CAN 2024 : voici quelques jeunes talents à suivre dans ce tournoi

La scène africaine du football s’est enflammée avec le coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des Nations, dévoilant un spectacle captivant qui promet d’offrir de nombreuses surprises. Cette compétition, au-delà du jeu exaltant, sera le théâtre où émergeront de jeunes talents exceptionnels.

 

En tant que pays hôte, la Côte d’Ivoire se distingue par la richesse de son vivier de talents, notamment avec Ousmane Diomandé (20 ans), un défenseur central évoluant au Sporting CP. Sa réputation grandissante et son lien récent avec des clubs de renom font de lui une figure incontournable. Sa rivalité avec Odilon Kossounou pour accompagner Evan Ndicka dans la défense ivoirienne. Cette rivalité le place parmi les joueurs défensifs les plus surveillés.

 

Karim Konaté (19 ans), également issu des rangs ivoiriens, se démarque à Salzbourg avec une performance remarquable, totalisant 10 buts et 6 offrandes en 25 matches. En lice depuis plus de deux ans, il est appelé à succéder à Sébastien Haller. Karim pourrait jouer un rôle clé dans l’attaque des Éléphants.

 

Le Nigéria, privé de Wilfred Ndidi, peut se consoler avec Raphaël Onyedika (22 ans), la sentinelle du FC Bruges, un pilier de son équipe en Belgique. Bien qu’ayant disputé seulement 4 matchs en sélection nationale l’année dernière, Onyedika est appelé à s’affirmer.

 

Du côté du Ghana, Ernest Nuamah (20 ans), recruté par Molenbeek et prêté à l’Olympique Lyonnais, est un nouveau venu qui doit assimiler son nouveau statut. Sa polyvalence et ses prestations encourageantes avec les Gones lui offrent une opportunité de briller sur la scène internationale.

 

Nicolas Jackson (22 ans), recruté par Chelsea pour 37 millions d’euros, est confronté à l’adaptation difficile en Premier League. La Coupe d’Afrique des Nations devient une tribune pour lui permettre de prendre un rôle plus important.

 

Chez les Lions de la Téranga, Lamine Camara (20 ans), en provenance du FC Metz, se présente comme une force créative au milieu de terrain. Son rôle polyvalent lors du Championnat d’Afrique des Nations 2023 font de lui une figure clé.

 

Wilfried Nathan Doualla (17 ans), la sensation de la sélection camerounaise, est le plus jeune de la compétition. Appelé pour la première fois par Rigobert Song, le milieu de terrain de Victoria United pourrait pour attirer l’attention.

 

Chadi Riad (20 ans), défenseur talentueux, a impressionné au Betis, attirant l’intérêt du FC Barcelone. Blessé légèrement, il pourrait s’installer en Côte d’Ivoire et renforcer la charnière centrale des Lions de l’Atlas.

 

Farès Chaibi (21 ans), joueur offensif complet, a été étincelant avec Toulouse et attire l’attention de la Bundesliga et de l’Eintracht Francfort. Son rôle dans l’équipe algérienne dirigée par Belmadi pourrait être déterminant pour le succès de son équipe.

 

Dango Ouattara (21 ans), aile burkinabaise, après une saison de haut niveau avec le FC Lorient, cherche à se relancer. La CAN offre une opportunité pour cette pépite de retrouver son éclat et inspirer le Burkina Faso.

 

Enfin, Dorgeles Nene (21 ans) du Mali, un attaquant brillant avec le RB Salzbourg, s’impose comme l’un des joueurs les plus prometteurs sur le continent africain. Néné pourrait cantonner à un rôle de remplaçant pour le moment. Il pourrait changer la donne lorsqu’il foulera le terrain après l’heure de jeu.

 

La CAN 2023 s’annonce comme une vitrine où ces jeunes talents peuvent attirer l’attention des grands clubs européens. Elle promet non seulement du football de qualité mais aussi une ambiance électrique et des moments inoubliables. La compétition est prête à révéler la prochaine génération de stars africaines.