Ce pays double la durée de séjour sans visa pour les voyageurs

Afin d’encourager davantage les voyageurs en déplacement touristique ou professionnel à explorer et découvrir tout ce que le pays a à offrir, ce pays a récemment décidé de prolonger la durée de séjour sans visa pour les touristes français et 57 autres nationalités.

Le Costa Rica s’ouvre davantage aux touristes du monde entier, offrant une nouvelle opportunité aux voyageurs français et de 57 autres nationalités. Découvrons les dernières actualisations sur les formalités de voyage qui entrent en vigueur dans ce pays d’Amérique centrale.

Mise à jour importante sur les règles d’entrée et de séjour

En date du 8 septembre, le Costa Rica a officiellement prolongé la durée de séjour autorisée sans visa pour les ressortissants des pays du Groupe 1.

Alors que la période de séjour précédemment accordée était de 90 jours, elle s’étend désormais jusqu’à 180 jours, offrant ainsi une flexibilité accrue pour découvrir tout ce que le Costa Rica a à offrir, que ce soit pour un déplacement professionnel ou touristique.

Soutien au tourisme, un secteur vital pour l’économie nationale

La Direction Générale des Migrations et des Étrangers du Costa Rica justifie cette mise à jour importante par l’impact significatif du tourisme sur l’économie nationale.

Le décret publié au Journal Officiel met en avant le rôle crucial des nationalités du Groupe 1 dans la génération de revenus pour le pays, encourageant une période de séjour prolongée pour stimuler la réactivation économique à travers le tourisme.

Les 58 nationalités bénéficiant de l’exemption de visa

Pour bénéficier de cette exemption, les voyageurs doivent être détenteurs d’un passeport en cours de validité délivré par l’un des 58 pays et territoires éligibles, incluant la France, l’Allemagne, les États-Unis, et bien d’autres. Un billet de sortie du Costa Rica est également requis pour accéder à cette facilité.

Conditions d’entrée et durée de séjour personnalisable

Bien que la période de séjour maximum soit fixée à 180 jours, il est important de noter, comme le souligne le site VisasNews, que la durée exacte sera à la discrétion de l’agent de contrôle d’immigration à l’arrivée, avec des options allant de 10 à 180 jours calendaires, en fonction des documents de voyage présentés.