Comment cet étudiant africain a-t-il réussi à enceinter 04 policières aux États-Unis ?”

Jamil Ezebuike, un étudiant nigérian de l’État d’Anambra, est empêtré dans une épreuve juridique aux États-Unis après avoir prétendument mis enceinte quatre policières.

Ezebuike est accusé d’avoir eu des enfants avec quatre policières alors qu’il était inscrit à un cours de sécurité pour femmes dans une prestigieuse institution du New Jersey.

Arrivé aux États-Unis en tant qu’étudiant international avec un permis d’études non-immigrant, Ezebuike s’est plongé dans un cours qui correspondait à ses aspirations académiques en matière de sécurité des femmes.

Le récit de son arrestation dévoile une supercherie soigneusement élaborée. Ezebuike a réussi à avoir une relation amoureuse avec les quatre policières en même temps, tout en restant indétectable.

Les relations sont restées secrètes jusqu’à ce que l’une des officiers, qui avait été fiancé à Ezebuike, découvre la vérité. La révélation a conduit à un examen plus approfondi, exposant l’implication d’Ezebuike avec trois autres policières.

La décision de l’officier de signaler la situation a entraîné l’arrestation d’Ezebuike par le personnel de sécurité.

S’il est reconnu coupable, Ezebuike pourrait faire face à des accusations criminelles et à de graves conséquences juridiques, pouvant conduire à l’expulsion vers le Nigeria.

Un tel résultat entraverait considérablement ses activités académiques et personnelles.

Le comportement présumé d’Ezebuike est considéré comme contraire à l’éthique et constitue une violation des règlements internationaux sur les études.

Si le tribunal se prononce contre lui, il risque de perdre sa chance académique et d’être rapatrié.