Comment obtenir un visa Schengen pour les Africains ?

En tant qu’Africain, planifier un voyage en Europe peut être une expérience passionnante mais intimidante, surtout lors de l’obtention d’un visa Schengen.

Le visa Schengen permet aux visiteurs de voyager librement dans l’espace Schengen, qui comprend 26 pays européens, sans avoir besoin de visas supplémentaires ou de contrôles aux frontières.

Cet article fournira un guide complet pour obtenir un visa Schengen en tant qu’Africain.

Raisons courantes pour lesquelles les demandes de visa sont refusées

Étape 1: Déterminez le type de visa Schengen dont vous avez besoin

La première étape dans l’obtention d’un visa Schengen est de déterminer le type de visa dont vous avez besoin. Il existe trois principaux types de visas Schengen: le visa Schengen uniforme (USV), le visa à validité territoriale limitée (LTV) et le visa national.

L’USV est le type de visa le plus courant et permet aux visiteurs de voyager dans l’ensemble de l’espace Schengen jusqu’à 90 jours en six mois. Le visa LTV, en revanche, n’est valable que pour les voyages dans certains pays Schengen.

Le visa national est requis si vous prévoyez de rester dans un pays Schengen pendant plus de 90 jours.

Étape 2 : Rassemblez les documents requis

Une fois que vous avez déterminé le type de visa dont vous avez besoin, l’étape suivante consiste à rassembler les documents requis.

Les mêmes documents requis peuvent varier selon l’ambassade ou le consulat auquel vous présentez votre demande, mais comprennent généralement :

  1. Un formulaire de demande de visa Schengen dûment rempli
  2. Un passeport valide avec au moins deux pages vierges et une validité d’au moins trois mois au-delà du séjour prévu
  3. Deux photos récentes format passeport
  4. Itinéraire de voyage, y compris les réservations de vols et les réservations d’hôtel
  5. Assurance médicale de voyage avec une couverture minimale de 30 000 €
  6. Preuve de moyens financiers, tels que des relevés bancaires ou une lettre de parrainage
  7. Preuve d’hébergement, telle qu’une réservation d’hôtel ou un contrat de location
  8. Preuve d’emploi ou d’études, comme une lettre de votre employeur ou de votre école

Il est important de noter que tous les documents doivent être en anglais ou dans la langue de l’ambassade ou du consulat auquel vous présentez votre demande.

Si les documents ne sont pas dans la langue requise, vous devrez peut-être fournir une traduction certifiée.

Étape 3 : Soumettez votre demande et assistez à l’entrevue

Après avoir rassemblé tous les documents requis, vous pouvez soumettre votre demande à l’ambassade ou au consulat du pays Schengen que vous prévoyez visiter.

Certaines ambassades ou consulats autorisent les demandes en ligne, tandis que d’autres exigent que les demandeurs soumettent leur demande en personne.

En plus de soumettre votre demande, vous devrez peut-être aussi assister à une entrevue. L’entretien permet à l’ambassade ou au consulat de poser des questions sur vos projets de voyage et d’évaluer votre éligibilité à un visa Schengen.

Étape 4 : Attendez une décision concernant votre demande

Une fois que vous avez soumis votre demande et que vous avez assisté à l’entrevue (si nécessaire), vous devrez attendre une décision concernant votre demande.

Le délai de traitement d’un visa Schengen peut varier en fonction de l’ambassade ou du consulat et de la période de l’année.

En général, il est recommandé de demander un visa Schengen au moins trois mois avant votre voyage prévu pour permettre un temps de traitement suffisant.

Conseils pour augmenter vos chances d’approbation

Bien que l’obtention d’un visa Schengen puisse être un processus complexe, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour augmenter vos chances d’approbation:

  1. Postulez tôt: Comme mentionné précédemment, il est recommandé de demander un visa Schengen au moins trois mois avant votre voyage prévu pour permettre un temps de traitement suffisant. Faire une demande tôt vous donne également le temps de corriger les erreurs ou de fournir des informations supplémentaires.
  2. Soyez honnête et précis : Lorsque vous remplissez votre demande et assistez à l’entrevue, soyez honnête et précis au sujet de vos projets de voyage et de votre situation personnelle. Fournir des informations fausses ou trompeuses peut entraîner le refus de votre visa et peut également affecter votre capacité à obtenir des visas à l’avenir.
  3. Fournir une documentation suffisante : Assurez-vous de fournir tous les documents requis et assurez-vous qu’ils sont à jour et exacts. Si vous n’êtes pas sûr d’un document particulier, il est toujours préférable de fournir plus d’informations que moins.
  4. Présentez une preuve de liens avec votre pays d’origine: L’une des principales raisons pour lesquelles les visas Schengen sont refusés est l’absence de preuve que le demandeur retournera dans son pays d’origine après sa visite. Pour augmenter vos chances d’approbation, fournissez des preuves de liens avec votre pays d’origine, comme un emploi ou la propriété.
  5. Acheter une assurance voyage: En plus d’être une exigence pour obtenir un visa Schengen, l’achat d’une assurance voyage peut également augmenter vos chances d’approbation. Cela montre que vous êtes responsable de votre être pendant vos voyages et préparé à des circonstances imprévues.

Quels sont les pays Schengen ?

L’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Croatie, la République tchèque, le Danemark, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Islande, l’Italie, la Lettonie, le Liechtenstein, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Norvège, la Pologne, le Portugal, la Slovaquie, la Slovénie, l’Espagne, la Suède et la Suisse ont tous adhéré à l’Accord de Schengen et sont donc des États Schengen.

Veuillez noter que bien que ces pays fassent partie de l’espace Schengen, certains pays non membres de l’UE ont conclu des accords spéciaux avec l’espace Schengen qui permettent à leurs citoyens de voyager sans visa.

Par exemple, les citoyens du Brésil, du Canada, du Japon et des États-Unis peuvent rester dans l’espace Schengen jusqu’à 90 jours sans visa.

Conclusion

Obtenir un visa Schengen en tant qu’Africain peut sembler intimidant, mais il est réalisable avec la préparation et la documentation appropriées. N’oubliez pas de déterminer le type de visa dont vous avez besoin, de rassembler tous les documents requis, de soumettre votre demande et d’assister à l’entretien, et d’attendre une décision.

Avec un visa Schengen, vous pouvez profiter de la liberté de voyager dans tout l’espace Schengen et d’explorer toutes les offres de l’Europe. De plus, suivre les conseils mentionnés ci-dessus peut augmenter vos chances d’approbation.

Etias : tout savoir sur le nouveau document obligatoire pour voyager en Europe