Crise au Sénégal : la CEDEAO réagit et interpelle le président Macky Sall

Le Sénégal est sous le choc depuis l’annonce du report des élections présidentielles par l’actuel chef de l’Etat Macky Sall. Le président avait annoncé le report du scrutin de six mois, alors qu’il est censé quitter le pouvoir le 2 avril 2024.

L’annonce de la validation du report de l’élection présidentielle et de la prolongation du mandat du président Macky Sall par l’Assemblée nationale ce lundi, a provoqué un véritable séisme au Sénégal.

Face à cette situation politique tendue, la CEDAO a réagit à travers un communiqué.

En effet, ce mardi 6 février 2024, la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a publié un communiqué exprimant sa préoccupation face à l’évolution de la situation au Sénégal.

Dans ce document, la Commission met en garde contre toute action ou déclaration susceptible d’aller à l’encontre des dispositions constitutionnelles du pays.

Elle rappelle également à la population et à la classe politique leur responsabilité dans le maintien de la paix et de la stabilité nationales.

Face à des temps difficiles pour le Sénégal et la région, la CEDEAO appelle à un renoncement à la violence et à toute action qui pourrait troubler la paix et la stabilité du pays. Elle incite les forces de l’ordre à faire preuve de retenue et à protéger les droits fondamentaux de tous les citoyens.

La Commission encourage vivement la classe politique sénégalaise à prendre sans délai les mesures nécessaires pour rétablir le calendrier électoral conformément à la Constitution du Sénégal. Ce point souligne l’importance d’un processus démocratique transparent et légitime pour la gouvernance du pays.

La CEDEAO se montre déterminée à rester attentive aux événements au Sénégal et affirme sa volonté de prendre toutes les mesures nécessaires pour soutenir le gouvernement et le peuple sénégalais dans leur effort de maintenir la tradition démocratique du pays.

Ce communiqué a été signé à Abuja et porte le sceau officiel de la CEDEAO, témoignant de l’engagement régional envers la stabilité et la démocratie au Sénégal.

La situation dans le pays reste donc sous surveillance étroite, avec l’espoir que les tensions actuelles puissent être résolues de manière pacifique et démocratique.

Le communiqué complet :

La Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest suit avec préoccupation l’évolution de la situation au Sénégal. Elle déconseille toute action ou déclaration qui pourrait aller à l’encontre des dispositions de la Constitution du pays et rappelle à la population et à la classe politique leur responsabilité dans le maintien de la paix et de la stabilité dans le pays.

La Commission de la CEDEAO encourage la classe politique à prendre de toute urgence les mesures nécessaires pour rétablir le calendrier électoral conformément aux dispositions de la Constitution du Sénégal.

En ces temps difficiles pour le pays et la région, la Commission lance un appel à toutes les parties prenantes pour qu’elles renoncent à la violence et à toute action susceptible de troubler davantage la paix et la stabilité du pays. Elle exhorte les forces de l’ordre à faire preuve de la plus grande retenue et à protéger les droits fondamentaux de tous les citoyens.

La Commission de la CEDEAO restera attentive aux événements et prendra toutes les mesures nécessaires pour accompagner le gouvernement et le peuple sénégalais à maintenir la tradition démocratique du Sénégal.