Découvrez pourquoi il est fortement déconseillé de publier des photos de vos enfants sur les réseaux sociaux !

Vous avez peut-être l’habitude de partager des photos de vos enfants sur Facebook et Instagram, mais après avoir lu cet article, vous pourriez reconsidérer cette pratique.

Les experts mettent en garde, surtout à l’approche des vacances d’été, que cela comporte des risques pour les plus jeunes.

Bien que plus de la moitié des parents avouent avoir déjà publié des images de leurs enfants en ligne, il est crucial de réaliser que ces clichés pourraient leur nuire en les exposant sans qu’ils en aient conscience, voire pire, être récupérés et détournés dans des réseaux pédocriminels.

Il est donc primordial de prendre des précautions avant d’immortaliser leurs moments sur un post Instagram.

La publication non consentie de la photo d’un enfant sur une plateforme crée une identité en ligne qui n’a pas été choisie par lui, susceptible de lui porter préjudice à l’avenir.

Ce risque est d’autant plus alarmant en raison des avancées de l’intelligence artificielle qui permettent déjà de retrouver aisément des images associées à une personne.

Les parents sont donc vivement encouragés à reconsidérer leurs méthodes, d’autant plus que le droit français accorde aux enfants le droit de porter plainte pour des images publiées à leur insu.

Le Code pénal prévoit des sanctions sévères, allant jusqu’à un an de prison ou une amende de 45 000 euros.

Une nouvelle loi, initiée par la majorité, est venue renforcer le droit à l’image des enfants en introduisant la notion de vie privée dans la définition de l’autorité parentale et en précisant les modalités de son exercice conjoint par les deux parents.

De manière plus inquiétante, les images publiées par les parents sur les réseaux sociaux peuvent être récupérées pour alimenter des réseaux pédocriminels.

Selon le député de la majorité, Bruno Studer, à l’origine de la loi sur le droit à l’image des enfants et du texte sur le contrôle parental, la moitié des clichés échangés sur les forums pédopornographiques étaient initialement publiés par les parents sur les réseaux sociaux.

Cette menace est particulièrement préoccupante en été, lorsque les images d’enfants en maillot de bain peuvent attirer les prédateurs.

Afin de se protéger contre ces risques, il est essentiel d’adopter une bonne hygiène numérique.

Cela implique de limiter l’audience de ses publications sur les réseaux sociaux en les restreignant à un cercle d’amis proches et d’éviter de partager des images où le visage de ses enfants est trop clairement identifiable.

Une alternative judicieuse consiste également à privilégier les messageries sécurisées pour échanger des photos de famille avec ses proches.

Scandale: Une enseignante, motivée par la vengeance, administre du poison à vingt-cinq enfants appartenant à la classe de sa collègue