Elon Musk : 12 livres que tout le monde devrait lire selon le milliardaire

Elon Musk, le patron de SpaceX et Tesla, semble également trouver le temps de lire. Musk a dit qu’avoir lu une multitude de livres, des ouvrages épiques de fantaisie comme la trilogie « Le Seigneur des anneaux » aux livres plus complexes sur la construction de fusées, s’est révélé essentiel pour son succès.

Nous avons étudié les interviews passées de Musk et ses réseaux sociaux pour établir une liste de 12 livres que l’entrepreneur milliardaire pense que tout le monde devrait lire. Les voici.

‘Le Seigneur des anneaux’ de J.R.R. Tolkien

Elon Musk avait un surnom lorsqu’il n’était que le gamin éloquent élevé en Afrique du Sud : rat musqué. En 2009, le New Yorker a rapporté que « dans sa solitude, il a lu beaucoup de fantaisie et de science-fiction ». Ces livres, notamment « Le Seigneur des anneaux » de J.R.R. Tolkien, ont façonné la vision que Musk avait de son avenir.

« Les héros des livres que j’ai lus… ont toujours senti qu’ils avaient le devoir de sauver le monde, » a-t-il dit au New Yorker.

‘Le Guide du voyageur galactique’ de Douglas Adams

Dans ce livre comique de science-fiction, un superordinateur trouve la « réponse » à une vie significative : le nombre 42. Pour Musk, qui l’a lu alors qu’il était adolescent en Afrique du Sud, ce livre a joué un rôle déterminant dans sa réflexion. Il en était si amoureux, en fait, que lorsqu’il a lancé la Tesla Roadster dans l’espace en février, il y a inscrit les mots « Ne paniquez pas ! », qui ont fait la couverture de certaines des premières éditions du livre, sur l’écran central de la voiture.

En 2015, lorsqu’il a été interrogé sur son vaisseau spatial préféré de science-fiction lors d’une interview, il a répondu : « Je dirais que c’est celui du ‘Guide du voyageur intergalactique’ qui est propulsé par le moteur de l’improbabilité ».

‘Benjamin Franklin : Une vie américaine’ de Walter Isaacson

Musk a décrit à plusieurs reprises Benjamin Franklin, l’un des pères fondateurs des États-Unis et inventeur accompli, comme l’un de ses héros.

Franklin a été l’un des premiers à prouver que la foudre était de l’électricité avec sa célèbre expérience du cerf-volant, qui a mené à l’invention du paratonnerre. On lui attribue également l’invention des lunettes à double foyer : des lunettes à deux lentilles optiques distinctes.

Dans cette biographie de Franklin, « vous pouvez voir en quoi il était un entrepreneur, » a déclaré Musk dans une interview à la Fondation, une plateforme pour les organisations à but non lucratif qui travaillent sur les questions liées au changement climatique. « C’était un entrepreneur. Il est parti de rien. C’était juste un enfant fugueur ».

‘Structures: Or Why Things Don’t Fall Down’ de J.E. Gordon

Quand Musk a lancé SpaceX, il avait suivi un cursus informatique. Mais il s’est lancé dans l’apprentissage des bases de la science des fusées.

« Structures : Or Why Things Don’t Fall Down » est l’un des livres qui l’a aidé. J.E. Gordon, un scientifique britannique spécialiste des matériaux, y aborde une de manière vulgarisée l’ingénierie structurelle

« C’est vraiment, vraiment bien si vous voulez une introduction à la conception structurelle, » a déclaré Musk lors d’une interview pour KCRW, une radio sud-californienne.

En raison de son intérêt pour la mécanique des fusées, Musk s’est personnellement impliqué dans la programmation et la conception de la fusée Falcon Heavy de SpaceX. Il a été responsable du designer chez SpaceX ainsi que PDG.

« La raison pour laquelle j’ai fini par devenir ingénieur en chef ou chief designer n’était pas parce que je le voulais, c’est plutôt parce que je ne pouvais embaucher personne; aucune personne douée n’a voulu y prendre part », a dit Musk lors d’une conférence l’an dernier sur la façon dont il prévoyait de coloniser Mars.

‘Ignition : An Informal History of Liquid Rocket Propellants’ de John D. Clark

Dans sa quête d’apprentissage et de maîtrise des sujets compliqués, « Ignition » a été une aide cruciale pour le domaine des fusées, selon Musk.

John D. Clark est un chimiste américain qui a activement participé au développement des carburants pour fusées au cours des années 60 et 70. Son livre est un compte-rendu de la croissance du domaine et une explication du fonctionnement de la science.

Musk a pris la leçon du livre à cœur lorsqu’il travaillait sur le système de fusée Falcon Heavy de SpaceX. SpaceX a utilisé du RP-1 refroidi par cryogénie, un type de kérosène utilisé dans les jets, et de l’oxygène liquide pour brûler le carburant utilisé pour lancer la fusée.

‘Superintelligence: chemins, dangers, stratégies’ de Nick Bostrom

A de nombreuses reprises, Musk a mis en garde contre les dangers d’une intelligence artificielle incontrôlée.

En 2014, il a tweeté: « Nous devons faire très attention à l’IA », ajoutant qu’elle est « potentiellement plus dangereuse que les armes nucléaires ».

‘Our Final Invention’ de James Barrat

« Our Final Invention » donne encore plus d’avertissements sur les dangers de l’intelligence artificielle. Musk a dit de ce livre qu’il était « digne d’être lu » dans un tweet de 2014.

La trilogie ‘Fondation’ de Isaac Asimov

En plus des livres « Le Seigneur des Anneaux », la série « Fondation » d’Isaac Asimov a constitué une partie de l’intérêt précoce de Musk pour la science-fiction et la fantaisie.

Les livres sont centrés sur la chute de l’Empire Galactique fictif, qui se compose de millions de planètes colonisées par les humains à travers la Voie Lactée. Ces histoires pourraient avoir eu une influence énorme sur la trajectoire de carrière de Musk.

‘Révolte sur la Lune’ de Robert Heinlein

Publié en 1966, ce roman de science-fiction primé est une dystopie d’un futur proche. C’est exactement le genre de monde imaginaire vivant qui satisferait une imagination active comme celle de Musk.

Dans le livre, plusieurs personnes ont été exilées de la Terre à la Lune, où elles ont créé une société libertaire. En 2076, un groupe de rebelles, dont un superordinateur nommé Mike et un technicien en informatique amputé d’un bras, dirige la révolution de la colonie lunaire contre ses dirigeants terriens.

‘La vie 3.0: Être humain à l’ère de l’intelligence artificielle’ de Max Tegmark

Si vous voyez un thème commun aux livres de cette liste, c’est parce que Musk est vraiment à fond dans l’exploration de l’avenir de l’intelligence artificielle.

Dans « La vie 3.0 », Max Tegmark, professeur au MIT, parle de la manière de maintenir l’intelligence artificielle positive pour la vie humaine et de veiller à ce que le progrès technologique reste aligné avec les objectifs de l’humanité pour l’avenir. C’est l’un des rares livres recommandés par Musk qui admet la possibilité que l’IA soit une force positive plutôt qu’une force du mal.

‘Les Marchands de doute’ de Naomi Oreskes et Erik M. Conway

« Les Marchands de doute », qui a également été adapté en documentaire, a été écrit par deux historiens des sciences.

Ils parlent de scientifiques ayant des liens avec les politiques et les industriels qui auraient occulté de nombreux problèmes de santé publique, comme le tabac, l’utilisation de pesticides et les trous dans la couche d’ozone.

Musk a recommandé ce livre lors d’une conférence en 2013 et puis il a évoqué l’essentiel du livre dans un tweet, disant que les mêmes forces qui ont nié que le tabagisme causait le cancer nient le danger du changement climatique.

‘Einstein: La vie d’un génie’ de Walter Isaacson

Lors d’une interview en 2012, il a recommandé la biographie d’Albert Einstein, un homme qui a profondément marqué la science et l’histoire des hommes, par Walter Isaacson.
Le livre se basé sur les lettres personnelles d’Einstein et raconte comment il est passé du jeune et frustré employé du bureau des brevets au lauréat du prix Nobel.

C’est une histoire qui a probablement inspiré Musk.

%d blogueurs aiment cette page :