Jérémie Kazingufu : le meilleur jeune entrepreneur de la RDC qui produit des sacs biodégradables

Jérémie Kazingufu a reçu le prix du Meilleur Jeune entrepreneur de la RDC pour son entreprise Paper Bags, qui produit des sacs biodégradables. Le jeune entrepreneur avait fait l’objet d’un reportage d’Inspire Africa lors de l’édition du mois de février.

À Goma, en République démocratique du Congo (RDC), une révolution du plastique à usage unique est en cours. C’est dans cette ville de l’ouest de la RDC que Jérémie Kazingufu a lancé Paper Bags. L’entreprise produit des solutions d’emballage durables en papier.

Grâce à une formule secrète, l’entreprise propose une alternative aux sacs en plastique. Chaque jour, une centaine d’emballages biodégradables y sont produits. L’idée commerciale a fait ses preuves cinq ans après le lancement de l’entreprise.

« Dès le début, notre état d’esprit était de produire des emballages qui pourraient remplacer les sacs en plastique à usage unique. Nous avons également remarqué qu’il pouvait se présenter sous différentes formes, c’est pourquoi nous nous sommes orientés vers la fabrication d’emballages en papier. Cela signifie que Paper Bags Entreprise offre une solution durable en plus d’une gamme variée d’emballages », déclare Jérémie Kazingufu.

Il n’est pas le seul à se réjouir de cette alternative. De nombreux habitants de Goma, comme Rosine Shamirimbi, ont pris l’habitude d’utiliser des sacs biodégradables. « Grâce à ces emballages durables en papier, je peux transporter beaucoup de choses. Au lieu d’utiliser des sacs en plastique à usage unique, j’utilise ceux-ci. Comme ils se décomposent naturellement, cela protège l’environnement. »

Si le marché des emballages verts n’en est qu’à ses débuts, la législation existante interdit déjà la production ou l’importation de films et autres sacs en plastique. Cependant, les vieilles habitudes ont la vie dure.

C’est pourquoi Emmanuel Kamanzi, un autre habitant, a choisi de soutenir l’initiative. « Lorsque les emballages biodégradables sont arrivés, nous avons poussé un soupir de soulagement, car il avait entendu dire que l’utilisation des emballages en plastique était interdite. Ces sacs biodégradables nous aident à réduire la pollution et, au-delà, ils nous permettront de garder notre ville propre. »

Le chemin vers des rues propres est peut-être long, mais les sacs en papier durables pourraient être le petit pas qui mènera à un pas de géant dans la lutte contre la pollution plastique en RDC.

%d blogueurs aiment cette page :