John Goodenough : Le plus vieux lauréat du prix Nobel au monde décède à l’âge de 100 ans.

John Goodenough, le lauréat du prix Nobel le plus âgé au monde, qui a joué un rôle crucial dans le développement de la batterie lithium-ion, est décédé à l’âge de 100 ans.

Il s’est éteint dimanche dernier, selon l’université du Texas à Austin, où il était professeur d’ingénierie.

L’héritage de John en tant que scientifique brillant est incommensurable.

L’université du Texas l’aurait décrit d’après BBC comme un “fonctionnaire dévoué, un mentor recherché et un inventeur brillant mais humble”.

M. Goodenough a reçu le prix Nobel de chimie en 2019, à l’âge de 97 ans, pour ses travaux sur les batteries, notamment la mise au point de la batterie lithium-ion.

Cette batterie légère et puissante a déclenché une révolution technologique, ouvrant la voie à l’électronique portable moderne, comme les ordinateurs portables et les téléphones mobiles.

La journée des Lauréats (JOUL228) : Célébrer l’excellence et l’entrepreneuriat des jeunes au Togo

Né en Allemagne en 1922 de parents américains, le Dr Goodenough a grandi dans le nord-est des États-Unis et a servi dans l’armée américaine en tant que météorologue pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il a obtenu une licence en mathématiques à l’université de Yale, ainsi qu’un doctorat en physique à l’université de Chicago.

Il était marié à Irene Wiseman, qui est décédée en 2016.

Ses découvertes “ont amélioré la vie de milliards de personnes dans le monde”, aurait déclaré  M. Hartzell, d’après agenceecofin.com.

Il a été un leader à la pointe de la recherche scientifique tout au long des nombreuses décennies de sa carrière, et il n’a jamais cessé de chercher des solutions innovantes pour le stockage de l’énergie.

Togo Top Impact : de valeureuses personnalités honorées lors de la 4è édition ; la liste complète des lauréats

Le Dr Goodenough a commencé sa carrière au Massachusetts Institute of Technology, où il a travaillé pendant 24 ans et a contribué à la mise au point de la mémoire vive pour l’ordinateur.

Il y est devenu l’un des fondateurs de la théorie moderne du magnétisme, qui a joué un rôle essentiel dans le domaine des télécommunications.

Interrogé en 2016 par John Humphrys, de la BBC, sur ce que cela lui faisait de savoir que ses découvertes avaient changé le mode de vie des humains, M. Goodenough aurait répondu qu’il n’y “pensait pas trop (…). Je suis très heureux d’avoir apporté quelque chose aux gens de ce monde”, aurait-il conclut.

Récemment, le Dr Goodenough et son équipe de l’université du Texas ont étudié de nouveaux moyens de stocker l’énergie, notamment au moyen d’une batterie en verre.

 Combien gagnent les lauréats d’un prix Nobel ?