Le Canada offre un visa de travail à distance pour les pigistes et les nomades numériques

Le Canada a annoncé son intention de mettre en place un visa de travail à distance pour les pigistes et les nomades numériques en 2024 dans le but de s’adapter à la nature changeante du marché du travail.

Le programme vise à attirer des talents internationaux en permettant aux gens de vivre temporairement dans le pays tout en travaillant à distance, ce qui leur évite d’avoir à se rendre physiquement dans les bureaux ou les institutions qui s’y trouvent.

Un visa spécifique sera délivré aux nomades numériques, qui sont définis comme des entrepreneurs indépendants qui peuvent travailler de n’importe où au Canada.

Cette action s’inscrit dans une tendance mondiale croissante des pays à rationaliser les procédures et à permettre le travail à distance face à la difficulté de trouver des travailleurs qualifiés.

Auparavant, les nomades numériques avaient droit à un séjour maximal de six mois avec un visa de touriste au Canada.

Le gouvernement est en train d’élaborer une « stratégie globale en matière de talents technologiques » pour attirer des travailleurs étrangers dans le but d’augmenter la taille de sa main-d’œuvre.

La porte-parole d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, Isabelle Dubois, a souligné les avantages attendus, déclarant : « Nous prévoyons que certains nomades numériques choisiront de rester au Canada et mettront leurs compétences au service d’employeurs d’ici. »

Dans le but d’attirer des professionnels de l’informatique hautement qualifiés qui s’épanouissent dans le travail à distance, des plans sont en cours pour établir un cadre qui permettrait aux entrepreneurs de demander des licences de travail prolongées, qui pourraient durer jusqu’à trois ans.

Affirmant l’engagement du Canada à permettre aux travailleurs à distance, le Bureau de l’immigration, des réfugiés et de la citoyenneté a promis de plus amples informations au cours des prochains mois.

Une analyse récente de MBO Partners a révélé que le nombre d’Américains qui s’identifient comme nomades numériques a considérablement augmenté, pour atteindre 17,3 millions (environ 11 % de la main-d’œuvre).

Indiquant une tendance croissante au travail indépendant et au travail à distance, qui devrait se poursuivre au cours des prochaines années, ce nombre montre une augmentation de deux pour cent par rapport à 2022.