Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) recrute de nouveaux profils

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies est la plus grande agence humanitaire au monde qui lutte contre la faim dans le monde. La mission du PAM est d’aider le monde à atteindre l’objectif Faim Zéro de notre vivant.

Chaque jour, le PAM travaille dans le monde entier pour s’assurer qu’aucun enfant ne se couche le ventre vide et que les plus pauvres et les plus vulnérables, en particulier les femmes et les enfants, puissent accéder aux aliments nutritifs dont ils ont besoin.

POSTE 2: Agent d’engagement communautaire SC8

CONTEXTE ORGANISATIONNEL

Avec 27,3 millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire extrême, la RDC est la plus grande crise de sécurité alimentaire au monde en chiffres absolus. La République démocratique du Congo (RDC) compte le nombre estimé le plus élevé de personnes en situation d’insécurité alimentaire dans le monde, avec 27,3 millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire entre février et juillet 2021, soit environ 28 % de la population analysée. Sur ce chiffre, 20,5 millions de personnes sont confrontées à des niveaux « de crise » (IPC Phase 3) et 6,7 millions de personnes sont confrontées à des niveaux « d’urgence » (IPC Phase 4) d’insécurité alimentaire. 41 millions de personnes supplémentaires sont dans un état de « stress » avec un risque élevé de basculer dans l’insécurité alimentaire. Les acteurs humanitaires poursuivent leurs opérations d’assistance malgré les difficultés d’accès et l’insécurité dans plusieurs provinces du pays ; suite à la crise à l’Est,

CONTEXTE ET OBJET DE LA MISSION :

Environ 25,8 millions de personnes devraient connaître des niveaux élevés d’insécurité alimentaire aiguë en République démocratique du Congo en 2023. Le conflit armé, entraînant des déplacements massifs de population, continue de réduire le pouvoir d’achat des ménages les plus pauvres et malgré la réponse continue du PAM dans l’est de la RDC et une intensification des opérations pour répondre à cette crise, l’écart croissant entre le nombre de personnes dans le besoin et celles bénéficiant d’une aide alimentaire se creuse. Cela a conduit le PAM à activer une réponse d’intensification de l’entreprise pour la RDC à compter du 1er juin.

Le PAM a été la cible d’attaques et de critiques de la part de certaines autorités locales/provinciales, groupes de pression, leaders communautaires, etc., amplifiées par les médias grand public et les réseaux sociaux. Ils accusent le PAM de complicité avec les groupes armés, d’être à l’origine de la hausse des prix de certains produits, voire de rendre les personnes que le PAM assiste « dépendantes de l’aide » en leur fournissant soit de l’argent soit de la nourriture, plutôt que de leur apprendre à travailler.

Dans un pays dont la population est estimée à 105 millions d’habitants (dont 65 % ont moins de 25 ans et dont un quart sont analphabètes), et avec un accès très limité au téléphone portable (parfois pour des raisons financières, parfois parce qu’il n’y a pas de réseau) ; une variété d’approches différentes sont suivies, y compris un engagement direct en face à face avec des groupes communautaires, des étudiants universitaires et des groupes de pression ainsi qu’un engagement via les médias et via les autorités locales.

Les activités d’engagement communautaire sont actuellement menées par des membres de l’équipe Communication, plaidoyer et marketing (CAM). Le PAM RDC cherche maintenant à recruter un officier national qui relèvera du chef du CAM et se concentrera presque exclusivement sur l’engagement communautaire.

RESPONSABILITÉS/RESPONSABILITÉS (pas tout compris) :

Sous la supervision du chef de CAM, l’agent d’engagement communautaire :

  1. Mener ou soutenir des activités de sensibilisation impliquant des groupes, y compris, mais sans s’y limiter, des groupes communautaires, de jeunes et de la société civile, des associations de femmes, des groupes de pression, des associations de personnes handicapées, des universités. Ces activités peuvent inclure des présentations, des débats, des réunions, des journées portes ouvertes, des événements marquant les Journées internationales et des événements tels que des événements sportifs ou culturels organisés par les partenaires du PAM.
  2. Soutien avec des lettres officielles pour les organisations et entités qui en ont besoin avant ou après les événements.
  3. Participez aux groupes WhatsApp qui ont été développés avec des partenaires potentiels. Assurer le suivi des demandes d’informations et autres commentaires formulés via WhatsApp et via d’autres canaux.
  4. Le cas échéant, coopérer étroitement avec les collègues des unités de protection et d’accès.
  5. Traiter ou superviser le traitement des formulaires de commentaires écrits de différentes présentations.
  6. Veiller à ce que tout retour d’information susceptible d’avoir des répercussions sur l’activité du PAM soit transmis aux collègues concernés.
  7. Enregistrez toutes les réunions et tous les événements d’engagement communautaire dans le tracker et dans tout autre formulaire ou document développé à cette fin.
  8. Pour la messagerie radio du PAM, avec d’autres collègues de la CAM et parfois en collaboration avec des collègues de la protection et de l’accès, ou des collègues du programme ou de la RAM, développer la messagerie radio, superviser sa traduction dans les langues locales et son édition. Déterminer les meilleurs partenaires radio avec qui travailler pour les diffusions.
  9. Soutenir la création de fournisseurs pour de nouveaux partenaires (radios, universités, groupes communautaires, etc.), en veillant à ce que les partenaires potentiels soumettent les documents nécessaires.
  10. Aide à la mise en place de modalités de paiement alternatives pour les partenaires qui ne possèdent pas de fournisseur.
  11. Travailler avec des partenaires faisant de la participation communautaire, du théâtre communautaire et de la recherche dans les communautés.
  12. Aidez à créer des réseaux d’influenceurs, d’universitaires, d’étudiants, de médias et d’autres personnes au sein de la communauté.
  13. Superviser les stagiaires travaillant en CE.
  14. Soyez prêt à former des collègues d’autres unités aux meilleures pratiques de FC.
  15. Soyez prêt à entreprendre d’autres tâches pertinentes au besoin.

QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCE REQUISES :

Éducation:                               
  • Diplôme universitaire supérieur en journalisme, relations internationales, relations publiques, communications ou dans un autre domaine pertinent, ou premier diplôme universitaire avec des années supplémentaires d’expérience de travail et/ou de formations/cours connexes.
Expérience:                                   
  • Au moins un (1) an ou plus d’expérience professionnelle à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés dans un poste pertinent au sein de l’ONU ou dans un environnement de travail connexe dans les domaines de la communication, du plaidoyer et / ou de la communication avec les communautés.
  • Expérience antérieure de travail avec la radio communautaire.

Connaissances & Compétences :                        

  • Solides compétences en stratégie et en communication des risques
  • Solides compétences rédactionnelles
  • Capable de s’engager verbalement avec les gens; capacité à adapter les messages à son public
  • Connaissance d’au moins une des principales zones géographiques dans lesquelles le PAM RDC opère
  • Proactif et très organisé, avec de solides compétences en gestion du temps et en planification
  • Capable de respecter des délais serrés et de rester calme sous pression
  • Intérêt sincère pour les personnes et les communautés que sert le PAM en RDC
  • Compétences en traduction dans les langues maîtrisées
  • Joueur d’équipe prêt à participer

Langues :                                          Un excellent français écrit et parlé est requis; connaissance d’au moins une langue nationale de la RDC requise ; La maîtrise de l’anglais est préférée et la connaissance d’autres langues de la RDC pertinentes pour les zones d’opération du PAM est un plus

NOS VALEURS PAM :

  • Intégrité
  • Collaboration
  • Engagement
  • Humanité
  • Inclusion

DATE LIMITE POUR LES CANDIDATURES

25/07/2023

Réf. : VA 828430

POSTE 2: Chargé(e) des Opérations Informatiques, NOB

RESPONSABILITÉS CLÉS (non exhaustifs)
1. Avoir la capacité d’analyse et d’évaluation des besoins en matière de conceptions et de gestion des systèmes d’informations
2. Assurer la bonne gouvernance et la refonte des infrastructures pour mieux répondre aux besoins des contextes actuels et futurs
3. Avoir la bonne maîtrise des mécanismes de haute disponibilité et de continuité des services des systèmes d’informations.
4. Comprendre et appliquer le concept de confiance zéro en matière d’élaboration de mesures sécuritaires dans le domaine informatique.
5. Être à même de prendre des initiatives pour le bien fondé de l’institution.
6. Comprendre le fonctionnement des infrastructures cloud et leurs applications dans la gouvernance des systèmes informatiques.
7. Interaction et soutien complets pour la réalisation de l’écosystème numérique (DAS) des opérations en utilisant SCOPE et les plateformes du PAM
8. Compte tenu de la situation imprévisible en RCA et sécuritaire dans les pays voisins et de l’activation du Cluster de Télécommunications (ETC), le titulaire du poste est appelé à jouer un rôle central dans les opérations de ETC en RCA et dans la sous-région.
9. Conformément aux initiatives de TEC du PAM sur le « Low Code, No Code », l’unité à l’intention de se concentrer sur la mise en place de solutions optimisées principalement sur l’automatisation des processus manuels du CO. Le CO l’intention de se passer de papier et le titulaire du poste devrait jouer un rôle clé dans la mise en œuvre de ces initiatives.
10. Renforcer l’utilisation de la plateforme de gestion des services (Easy Vista) en mettant en place une stratégie de suivi étroit de la résolution en temps voulu des demandes de services TEC.
11. Contribuer à l’élaboration de plans et de budgets et gérer le déploiement de systèmes informatiques/TC alignés sur les besoins de l’Organisation, conformément aux normes institutionnelles du PAM.
12. Surveiller et entretenir les systèmes et réseaux IT/TC, en assurant la sécurité des données et les contrôles d’accès appropriés en tenant compte des problèmes de réseaux locaux et étendus ; et aider les utilisateurs à tirer le maximum d’avantages.
13. Installer et configurer un nouveau matériel informatique pour améliorer et mettre à niveau les performances du système ; contribuer aux mises à niveau technologiques au besoin.
14. Contribuer aux spécifications techniques et aux documents d’appel d’offres qui entraîneront l’achat d’équipements et de services informatiques/TC à un coût minimum, conformément aux règles et règlements du PAM.
15. Rassembler et analyser les données pour contribuer à la préparation de rapports précis sur les activités, les investissements et les coûts IT/TC, en identifiant des idées pour augmenter la rentabilité dans la mesure du possible.
16. Maintenir et développer une expertise technique et une compréhension des développements de l’industrie.
Fournir des conseils aux gestionnaires et aux utilisateurs, comprendre et résoudre les problèmes et s’assurer que les politiques, procédures, systèmes et outils informatiques sont correctement appliqués pour les prendre en charge.
17. Guider et superviser le personnel plus junior, en agissant comme point de référence et en les soutenant avec des analyses et des requêtes plus complexes.
18. Contribuer au renforcement des capacités du personnel par l’examen et/ou la conception de programmes de formation visant à développer les compétences/connaissances en informatique et télécommunications.
19. Exécuter toute autre tâche au besoin.

AUTRES EXIGENCES D’EMPLOI SPÉCIFIQUES
1. Coordonner avec d’autres Agences des Nations Unies afin d’aligner les activités et de maximiser les possibilités de collaboration inter-agences dans le domaine de l’informatique et de la CT.
2. Interagir efficacement avec des collègues internes et externes et des groupes d’utilisateurs pour comprendre leurs besoins et fournir un soutien technique approprié.
3. Suivre les pratiques standard de préparation aux situations d’urgence et de planification d’urgence pour s’assurer que le PAM est en mesure de maintenir des services informatiques de base et/ou d’intervenir rapidement et de prévenir des ressources dans les zones touchées au début d’une crise.
4. Contribuer à la préparation des plans opérationnels et répondre aux besoins en ressources au début d’une urgence.

CAPACITÉS ORGANISATIONNELLES SUR BASE DES 4P
Objectif
• Comprendre et communiquer les objectifs stratégiques : comprend les objectifs stratégiques du PAM et le lien avec ses propres objectifs de travail.
• Être une force de changement positif : adapter de manière flexible les contributions individuelles pour s’adapter aux changements d’orientation des superviseurs et aux changements internes/externes (tels que l’évolution des besoins des bénéficiaires, les nouvelles exigences des partenaires).
• Rendre la mission inspirante pour notre équipe : reconnaît et partage avec les membres de l’équipe la manière dont les contributions individuelles sont liées à la mission du PAM.
• Rendre notre mission visible dans les actions quotidiennes : définit ses propres objectifs en accord avec les opérations globales du PAM et est capable de communiquer ce lien aux autres.

Personnes
• Rechercher des moyens de renforcer les compétences des personnes : fourni ses propres forces et faiblesses pour augmenter la conscience de soi et les inclure dans les conversations sur ses propres besoins de développement.
• Créer une culture inclusive : participe à un dialogue ouvert et valorise les opinions diverses des autres, quelles que soient leurs antécédents, leur culture, leur expérience ou leur affectation dans le pays.
• Être un coach et fournir des commentaires constructifs : rechercher proactivement des commentaires et du coaching pour renforcer la confiance, développer et améliorer les compétences individuelles.
• Créer un esprit « je le ferai »/« nous le ferons » : Participer à la réalisation des activités et des objectifs de l’équipe face aux circonstances difficiles.
Performance
• Encourager l’innovation et les solutions créatives : montre la volonté d’explorer et d’expérimenter de nouvelles idées et approches dans son propre travail.
• Concentrez-vous sur l’obtention de résultats : fournissez systématiquement des résultats dans le cadre du travail individuel, dans les délais, dans les limites du budget et sans erreur.
• Prendre des engagements et respecter les engagements : s’engager à respecter les obligations et les responsabilités individuelles face aux priorités nationales ou fonctionnelles en constante évolution.
• Être décisif : prend des décisions rationnelles concernant les activités individuelles lorsqu’il est confronté à des circonstances incertaines, y compris en cas d’ambiguïté concernant l’information ou la direction du gestionnaire.
Partenariat
• Se connecter et partager entre les unités du PAM : chercher à comprendre et à s’adapter aux priorités et aux styles de travail préférés des équipes internes ou interunités.
• Construire des partenariats externes solides : Démontrer sa capacité à comprendre et à répondre de manière appropriée aux besoins des partenaires externes et/ou à l’intensificateur.
• Être politiquement agile et adaptable : affiche un comportement informé et professionnel envers les partenaires et les parties concernées internes et externes.
• Soyez clair sur la valeur que le PAM apporte aux partenariats : fournit un soutien sur les analyses opérationnelles et les évaluations qui quantifient et révèlent la valeur unique du PAM en tant que partenaire.

CAPACITÉS FONCTIONNELLES

Nom de la capacité Description du comportement attendu pour le niveau de compétence
Gouvernance, stratégie et architecture Partage la connaissance du processus de gouvernance informatique et du développement de l’architecture du système avec l’équipe et analyse les conceptions actuelles pour les améliorations et les améliorations tout en garantissant la conformité à la législation et en précisant les changements requis.
Mise en œuvre du changement, gestion de projet, planification et optimisation Démontrer la capacité de rassembler les estimations de temps, de ressources et budgétaires de plusieurs parties concernées pour concevoir des plans pour des projets complexes, des activités de mise en œuvre et gérer la procédure de contrôle des changements, tout en veillant à ce que les livrables du projet soient achevés.
Expertise Technique Présente des connaissances techniques approfondies dans le domaine d’expertise et transfère les connaissances pour compléter la base de compétences dans l’ensemble de la fonction ; considèrent l’utilisation la plus appropriée des techniques de ressources pour assurer le développement des compétences et l’optimisation de l’allocation des ressources.
Gestion des services Surveille toujours les performances et fournit des technologies et des services de haute qualité pour répondre aux besoins des clients, en assumant la responsabilité de la conception, de l’installation, de la mise à niveau, de l’exploitation, du contrôle , de la maintenance et de l’utilisation efficace des composants de l’infrastructure informatique.
Client Management Applique une compréhension approfondie de l’entreprise, des clients, des nouvelles technologies et techniques informatiques pour mettre en œuvre des solutions améliorées et définir les niveaux de service, les normes et le processus de surveillance pour le personnel du service client.
Approvisionnement et gestion des contrats Capable d’effectuer une analyse des coûts-avantages des technologies alternatives et des accords de niveau de service des fournisseurs pour offrir les options et évaluer l’adéquation.

EXPÉRIENCES DÉSIRÉES POUR L’ENTRÉE DANS LE RÔLE
• Une coordination et une gestion des projets de petite ou moyenne envergure au siège et au bureau extérieur.
• A participé aux procédures, activités et processus de gestion du changement de siège et sur le terrain.
• A aidé à établir des normes et des protocoles pour l’excellence du service dans son propre domaine ou dans un siège et un bureau extérieur.
• A effectué avec succès l’installation ou le test de nouveau matériel pour améliorer ou mettre à niveau les performances des systèmes.
• Possède une expérience avérée de l’analyse des résultats de la gestion des services et de l’élaboration des recommandations d’amélioration des services.
• Possède une solide expérience de terrain dans la mise en œuvre de systèmes informatiques et de télécommunications en cas d’urgence.

QUALIFICATIONS NORMES MINIMALES

Formation : Diplôme universitaire supérieur en informatique ou dans un autre domaine pertinent, ou premier diplôme universitaire avec 10 années supplémentaires d’expérience de travail connexe ou de formations / cours.
Expérience: Au moins trois (3) années d’expérience progressive à un poste d’administrateur dans un domaine lié aux TIC, tel que le support matériel et logiciel, le WAN/WLAN/LAN et la prestation de services informatiques. A de l’expérience dans la mise en œuvre de systèmes informatiques et de télécommunications en cas d’urgence (VHF, HF, téléphones satellites et VSAT). Connaissance du serveur Microsoft Windows, O365, SharePoint et Windows 10 et 11, technologie cloud AWS. Connaissance des protocoles réseau, des appareils (Cisco, Cambium, Ubiquity, système de téléphonie VOIP [MITEL], VSAT) et de la sécurité informatique/cyber (Cisco Switching and Routing). Certification ITIL V3 et CCNA souhaitées.
Langue : Maîtrise parfaite du français (écrit et parlé)
Maîtrise de l’anglais
Une connaissance de la langue locale serait un atout

MODALITÉS ET CONDITIONS D’EMPLOI
Le PAM offre l’égalité des chances à tous
Le PAM s’engage à promouvoir une culture du travail dans laquelle chaque employé comprend et est en mesure d’assumer ses responsabilités professionnelles et de préserver la dignité de ses salariés . Le PAM offre des perspectives de carrière à ses employés et les soutient dans leur développement professionnel par des actions de formation et d’apprentissage continu.
Le PAM s’engage également à créer et à maintenir un climat harmonieux sur le lieu de travail, fondé sur le respect et la compréhension mutuelles, exempt de discrimination, de harcèlement, de harcèlement sexuel et d’abus de pouvoir, et respectueux de la diversité. Le PAM est attaché à la et à l’intégration de son personnel et encourage les femmes et les hommes qualifiés de toutes origines religieuses et ethniques à poser leur candidature. Le PAM applique une tolérance zéro à l’égard de la discrimination et ne pratique aucune discrimination fondée sur le statut VIH/SIDA.
Enfin, le PAM cherche à promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et est convaincu que sa mission de lutte contre la faim dans le monde ne peut être réalisée que si les femmes, les hommes, les filles et les garçons ont des chances égales d’accéder aux ressources et aux services et de participer à la prise de décision.

Durée du contrat : 1 an
Rémunération : Les honoraires du poste sont dans l’échelle des salaires des Nations Unies au niveau FT/NOB. En outre, vous bénéficierez d’une allocation pour les enfants à charge sous certaines conditions.
Conditions d’admission : Ce poste est ouvert aux candidats de nationalité centrafricaine uniquement.
Les femmes sont encouragées à postuler.
Le PAM est un employeur de choix pour les femmes. Nous apprécions vos contributions et sommes sensibles à vos besoins. C’est pourquoi :
*nous veillons à ce que vous pourriez trouver un équilibre entre votre vie professionnelle et votre vie privée.
*six (6) mois de congé de maternité à plein salaire.
des pauses d’allaitement pouvant aller jusqu’à 2 heures par jour et des chambres pour les mères qui allaitent.
des horaires de travail flexibles (en cas de maladie des enfants, du conjoint, etc.), y compris le télétravail si nécessaire.
*Nous encourageons et œuvrons au développement de votre carrière » par le biais de :
des opportunités de croissance et de développement des capacités de leadership.
des possibilités de formation, le renforcement des capacités pour stimuler leur carrière.

DATE DE FIN D’AFFICHAGE
Date de clôture : 31/07/2023 à 00h00

POSTE 3: Monitoring Assistant (Assistant/e de terrain) SC4 1

Pourquoi travailler avec le PAM au Sénégal ?                                                                     

Au Sénégal, le Programme Alimentaire Mondial (PAM) travaille à renforcer la résilience des communautés rurales au changement climatique et à permettre aux petits agriculteurs – les femmes en particulier – de gagner leur vie sur leurs terres. Le PAM cible les régions les plus pauvres, intégrant ses activités pour renforcer la résilience, avec son programme phare d’alimentation scolaire locale qui sert de point d’entrée principal pour une série de programmes de nutrition, de réduction des risques de catastrophe et d ‘approvisionnement local mis en œuvre dans les mêmes localités pour maximiser l’impact de l’intervention.

Dans le cadre du processus de mise en œuvre du nouveau Plan Stratégique Pays (PSP) 2019- 2023, le Bureau Pays du PAM au Sénégal compte ouvrir pour renforcer ses activités d’assistance alimentaire une antenne au niveau de la région de Matam. Cette démarche, au-delà de le rapprocher de ses bénéficiaires, reste conforme aux fondamentaux du PSP qui consiste d’une part à « cibler les régions les plus pauvres », tout en encourageant le « développement de synergie » entre les différents projets et programmes du PAM (concentration) d’autre part.

A travers cette démarche, le PAM entend « aider efficacement le gouvernement du Sénégal à mettre en place des filets de sécurité durables et des programmes de protection sociale » afin de mieux faire face aux chocs, par une politique de renforcement de la résilience des ménages à la base. L’objectif est d’assurer l’ouverture d’une unité de coordination des activités du PAM fonctionnelle pour les régions de Matam & de St Louis à travers le département de Podor.

?  Apportez votre créativité et votre sens de l’innovation à l’organisation. Vous en aurez besoin pour effectuer le travail partout et selon les besoins.

? Faire partie d’une communauté mondiale, offerte et multiculturelle comme la nôtre, vous exposera en permanence à de nouvelles idées et perspectives. Nous nous soucions vraiment les uns des autres et sommes portés par le travail d’équipe.

? Nos collaborateurs peuvent travailler au-delà de leurs attentes dans des situations réelles, s’enrichir d’un travail signalé significatif, révéler leur potentiel et être acteurs de leur développement !

Lien ci-après pour regarder la vidéo et en apprendre plus sur le PAM :  https://www.youtube.com/watch?v=3mzGbaRAhz8&feature=you

Qu’est-ce qui est attendu de vous ?

Sous la supervision directe du chef de sous bureau, vous aurez à :

Gestion interne

  • Suivre l’exécution des activités dans la zone d’intervention du Sous Bureau en étroite collaboration avec les partenaires et ce, conformément aux plans d’opérations et aux normes et standard du PAM ;
  • Recueillir les données sur la mise en œuvre des projets/programmes du PAM, les indicateurs transversaux, de processus et de produits, effectuer des analyses et préparer des rapports pour orienter la prise de décision ;
  • Saisir les rapports de distribution dans la plateforme du PAM (COMET) ;
  • Mener des suivis de terrain et identifier les bonnes pratiques et les contraintes et éditer des rapports de mission après chaque visite de terrain en vue de guider la prise de décision et de réorienter les projets ;
  • Participer ou animer des séances de sensibilisation au niveau des bénéficiaires des communautés (sujets variés)
  • Toutes autres tâches en lien avec la bonne mise en œuvre des activités du PAM sur le terrain.

Gestion partenariale

  • Apporter un appui aux partenaires dans l’élaboration des propositions de projets techniques et financiers ;
  • Analyser les propositions techniques et financières des partenaires ;
  • Assurer le suivi des paiements des partenaires en collaboration
  • Analyser les rapports techniques et financiers des partenaires et apporter l’appui nécessaire dans le reporting des activités ;
  • Conseiller le partenaire de mise en œuvre sur les dispositions à prendre pour assurer la protection et la dignité des bénéficiaires lors des distributions

Pour cette mission, vous devrez avoir ;

  • Au moins effectué des études secondaires complétées par un certificat / diplôme post secondaire dans au moins un des domaines suivants : économie, agronomie, sciences sociales, statistiques, nutrition, développement communautaire ou domaines connexes.
  • Au moins une expérience de deux (02) ans et avoir des connaissances dans l’analyse des données et la production de rapports.
  • Idéalement une expérience de la collecte des résultats et des résultats du programme, de la réalisation d’analyses quantitatives et qualitatives et de la communication des constatations à l’équipe de direction, aux partenaires et aux autres parties concernées.
  • Idéalement une expérience dans l’utilisation des systèmes et des normes de surveillance et d’évaluation du PAM.
  • La maîtrise du français aussi bien parlé qu’écrit, une certaine aisance du puular et d’autres langues nationales.
  • La connaissance de l’anglais est un atout.
  • Une très bonne maîtrise de l’outil informatique (Word, Excel, Powerpoint, Internet).
  •  La capacité à travailler de façon autonome ainsi qu’au sein d’une équipe et à travailler efficacement avec des personnes de nationalités et de cultures différentes.
  • La capacité à interpréter, analyser des questions relatives aux programmes ; et de communiquer sur les questions complexes à la fois oralement et par écrit.

POSTE 4: Chargé de programme politique_Alimentation scolaire_NOB

QUALIFICATIONS MINIMALES STANDARD

Formation : Diplôme Universitaire Supérieur (Master) en gestion internationale, économie, nutrition, agriculture, sciences de l’environnement ou développement local.

Expérience :  Minimum de sept (7) ans d’expérience dans la gestion de projet, l’alimentation scolaire, les programmes de résilience et d’autres programmes de filets de sécurité ?

Langue : Maîtrise (niveau C) du français (langue du lieu d’affectation) et Maîtrise (niveau C) de l’anglais.

CONTEXTE ORGANISATIONNEL

Au Burkina Faso, le Programme alimentaire mondial (PAM) travaille aux côtés du gouvernement pour mettre en œuvre un programme complet d’alimentation scolaire. Ce programme englobe des initiatives d’alimentation scolaire régulière, d’alimentation scolaire d’urgence et d’alimentation scolaire utilisant des produits locaux. Cependant, le pays est actuellement confronté à une grave crise politique et à une escalade des conflits, entraînant une augmentation significative des déplacements internes. Depuis 2019, plus de 1,8 million de personnes ont été déplacées, ce qui en fait l’une des situations de déplacement interne à la croissance la plus rapide au monde.

Les défis croissants de l’instabilité politique, des conflits, du changement climatique et des problèmes socio-économiques sont les principaux moteurs de l’insécurité alimentaire au Burkina Faso. Environ 3,5 millions de personnes, soit environ 16 pour cent de la population nationale, sont actuellement en situation d’insécurité alimentaire. Pour aggraver la situation, les mauvaises récoltes et les prix élevés des denrées alimentaires exacerbent encore les difficultés rencontrées par la population vulnérable, créant un scénario complexe avec de multiples chocs.

Le gouvernement du Burkina Faso démontre son engagement à résoudre ces problèmes en allouant 18,8 milliards de francs CFA par an à la mise en place de cantines scolaires. Reconnaissant l’importance de ces efforts, le PAM s’engage à aider le ministère de l’Éducation et l’Initiative présidentielle d’alimentation scolaire à améliorer leurs performances. Ce soutien s’étend à travers divers programmes, y compris des initiatives de collaboration avec d’autres agences des Nations Unies.

En réponse aux défis posés par la malnutrition infantile, la diversification des cantines scolaires, la gouvernance efficace des cantines scolaires et le développement de l’économie locale, le PAM, s’appuyant sur son expertise dans les programmes d’alimentation scolaire basés sur la production locale et les achats auprès des petites producteurs, se tient prêt à aider le gouvernement à améliorer son programme national. Le PAM y parviendra en partageant les expériences liées à l’achat de nourriture scolaire par les communes, en établissant des liens entre les petits producteurs et les marchés scolaires, en renforçant les capacités de stockage, en élaborant un guide d’achat simplifié, en surveillant la traçabilité des fonds et en mettant en œuvre les actions prioritaires décrites dans le Stratégie nationale d’alimentation et de nutrition scolaires. Ces actions comprennent la diversification des repas scolaires, l’amélioration de la gouvernance,

OBJECTIF DU POSTE

Le rôle du responsable des politiques de programme consiste à contribuer à l’amélioration de la performance de l’unité de programme à travers la gestion des résultats stratégiques 1 et 2 définis dans le plan stratégique du Burkina Faso 2019_2025. Leurs actions prioritaires s’alignent sur la mise en œuvre d’un modèle d’alimentation scolaire qui privilégie la production locale dans les communes modèles ciblées. Plus précisément, les responsabilités du candidat comprennent :

  1. Concevoir et superviser la mise en œuvre des programmes d’alimentation scolaire, avec un accent particulier sur ceux basés sur la production locale, pour répondre efficacement aux besoins d’assistance alimentaire du Burkina Faso.
  2. Fournir un appui au développement des chaînes de valeur agricoles et de la transformation agroalimentaire, visant à renforcer la capacité du secteur agricole local à produire des aliments pour les programmes d’alimentation scolaire.
  3. Contribuer à la formulation de politiques liées à l’alimentation scolaire, en particulier dans la mise en œuvre de la stratégie d’alimentation scolaire à base de produits locaux (HGSF), qui vise à s’approvisionner localement et à soutenir les agriculteurs et les producteurs alimentaires locaux.
  4. Participer à la mise en œuvre de projets spécifiques qui s’alignent sur les buts et objectifs du Plan stratégique du Burkina Faso, en particulier ceux liés à l’alimentation scolaire et à l’amélioration de la sécurité alimentaire.

PRINCIPALES RESPONSABILITÉS (non exhaustives)

  1. Contribuer à la conception de programmes d’alimentation scolaire qui utilisent des aliments produits localement, en veillant à leur alignement avec les politiques et les directives du programme du PAM.
    2. Mettre en œuvre et gérer des activités d’alimentation scolaire basées sur la production locale dans des zones d’intervention spécifiques, en tenant compte des financements identifiés et des programmes/projets de taille et de complexité importantes, en respectant les normes et procédures du PAM.
    3. Favoriser la collaboration et la synergie avec d’autres activités du PAM au Burkina Faso, telles que le renforcement de la résilience, les programmes de nutrition, l’aide humanitaire, la protection sociale et les initiatives d’égalité des sexes.
    4. Mener des recherches et des analyses sur les questions politiques et opérationnelles pour éclairer la formulation des politiques, des programmes et des activités d’alimentation scolaire locale (HGSF).
    5. Contribuer aux initiatives qui promeuvent des chaînes de valeur complètes impliquant des organisations paysannes pour améliorer la production (et la transformation), la génération de revenus et le renforcement des capacités, dans le but de créer des impacts à long terme, en coordination avec les unités concernées comme la résilience, la nutrition et l’approvisionnement .
    6. Aider à préparer des rapports, des publications, des produits d’information et des propositions précis et opportuns à usage interne et externe.
    7. Favoriser une collaboration efficace en assurant la liaison avec les homologues internes et externes, en surveillant les projets en cours et en identifiant les risques potentiels pour la mise en œuvre du projet.
    8. Soutenir l’identification, le développement et la gestion de partenariats et de groupes de travail collaboratifs pour améliorer la fourniture de l’aide alimentaire.
    9. Représenter le PAM aux réunions appropriées pour contribuer aux discussions, partager des expériences, plaider en faveur de HGSF et identifier les domaines potentiels de collaboration.
    10. Soutenir le renforcement du programme national HGSF, des politiques, des stratégies, des plans d’action, des protocoles et des directives conformément aux priorités nationales.
    11. Fournir un soutien et une expertise technique au ministère de l’Éducation dans la planification, la formulation et la mise en œuvre de programmes HGSF qui améliorent l’appropriation et l’efficacité du gouvernement et de la communauté.
    12. Soutenir les efforts de renforcement des capacités du personnel du PAM, des partenaires, des responsables gouvernementaux et des communautés dans la préparation et la réponse aux besoins d’assistance alimentaire par la formation et la fourniture d’équipements liés à HGSF.
    13. Guider et superviser le personnel sous sa responsabilité en l’accompagnant dans la réalisation d’analyses de portefeuille complexes.
    14. Contribuer aux efforts de mobilisation des ressources pour les projets du PAM, plaider en faveur des opportunités de programme d’alimentation scolaire et surveiller la disponibilité des ressources du projet, y compris la nourriture et l’argent.
    15. Garantir une utilisation efficiente et efficace des ressources financières pour atteindre les objectifs dans le cadre d’un budget réaliste.
    16. Entreprendre toute tâche supplémentaire demandée au besoin.

CAPACITÉS ORGANISATIONNELLES DE BASE 4Ps

But

  • Comprendre et communiquer les objectifs stratégiques : comprend les objectifs stratégiques du PAM et le lien avec ses propres objectifs de travail.
  • Être une force de changement positif : adapte avec souplesse les contributions individuelles pour s’adapter aux changements d’orientation des superviseurs et aux changements internes/externes (tels que l’évolution des besoins des bénéficiaires, les nouvelles exigences des partenaires).
  • Rendre la mission inspirante pour notre équipe : reconnaît et partage avec les membres de l’équipe la manière dont les contributions individuelles sont liées à la mission du PAM.
  • Rendre notre mission visible dans les actions quotidiennes : Fixe ses propres objectifs en alignement avec les opérations globales du PAM et est capable de communiquer ce lien aux autres.

Personnes

  • Chercher des moyens de renforcer les compétences des personnes : Évalue ses propres forces et faiblesses pour accroître la conscience de soi et les inclut dans les conversations sur ses propres besoins de développement.
  • Créer une culture inclusive : participe à un dialogue ouvert et valorise les opinions diverses des autres, quels que soient leurs antécédents, leur culture, leur expérience ou leur pays d’affectation.
  • Soyez un coach et fournissez des commentaires constructifs : recherchez de manière proactive des commentaires et un coaching pour renforcer la confiance, développer et améliorer les compétences individuelles.
  • Créer un esprit « Je veux »/« Nous allons » : Participe à la réalisation des activités et des objectifs de l’équipe face à des circonstances difficiles.

Performance

  • Encourager l’innovation et les solutions créatives : Montre la volonté d’explorer et d’expérimenter de nouvelles idées et approches dans son propre travail.
  • Concentrez-vous sur l’obtention de résultats : Fournissez systématiquement des résultats dans le cadre du travail individuel dans les délais, le budget et sans erreurs.
  • Prendre des engagements et tenir leurs engagements : s’engage à respecter les responsabilités et les responsabilités individuelles face à l’évolution constante des priorités nationales ou fonctionnelles.
  • Être décisif : Prend des décisions rationnelles sur les activités individuelles face à des circonstances incertaines, y compris en période d’ambiguïté concernant les informations ou la direction du responsable.

Partenariat

  • Se connecter et partager entre les unités du PAM : Chercher à comprendre et à s’adapter aux priorités et aux styles de travail préférés des équipes internes ou inter-unités.
  • Construire des partenariats externes solides : Démontrer sa capacité à comprendre et à répondre de manière appropriée aux besoins des partenaires externes et/ou à les faire remonter.
  • Être politiquement agile et adaptable : Dépeint un comportement informé et professionnel envers les partenaires et parties prenantes internes et externes.
  • Soyez clair sur la valeur que le PAM apporte aux partenariats : Fournit un soutien opérationnel sur les analyses et les évaluations qui quantifie et démontre la valeur unique du PAM en tant que partenaire.

CAPACITÉS FONCTIONNELLES

– Connaissance et compréhension du programme national d’alimentation scolaire du Burkina Faso et de sa collaboration avec le ministère de l’Éducation.
– Familiarité avec les politiques, stratégies et plans d’alimentation scolaire nationaux. Une bonne compréhension de l’initiative présidentielle visant à fournir au moins un repas équilibré par jour à chaque enfant d’âge scolaire sera un avantage.
– Maîtrise des compétences opérationnelles, analytiques et de résolution de problèmes, permettant une gestion de projet efficace.
– Capacité démontrée à générer des documents de haute qualité et à articuler des objectifs de projet clairs.
– Habileté à faire des présentations confiantes et à animer des ateliers et des discussions de groupe.
– Maîtrise des connaissances informatiques.
– Capacité à s’engager dans un dialogue ouvert, à valoriser les opinions diverses et à apprécier les perspectives d’individus d’horizons, de cultures et d’origines variés.

EXPÉRIENCES SOUHAITÉES POUR L’ENTRÉE DANS LE RÔLE

  1. Vaste expertise et expérience dans la mise en œuvre efficace de programmes de transferts monétaires.
    2. Responsabilité démontrée pour l’exécution réussie de projets d’agriculture et de sécurité alimentaire.
    3. Participé activement aux discussions politiques et joué un rôle clé dans l’élaboration des processus décisionnels.
    4. A apporté des contributions importantes au développement de solutions/initiatives de projets et de programmes innovants, à l’expansion de programmes d’alimentation scolaire réussis, à la consolidation des meilleures pratiques et à l’établissement de partenariats stratégiques avec des partenaires de mise en œuvre.
    5. A collaboré étroitement avec le gouvernement du Burkina Faso et géré des projets financés par d’éminents donateurs, démontrant une expérience éprouvée dans la navigation dans divers environnements de parties prenantes.

TERMES ET CONDITIONS

Type de contrat : Durée déterminée (NOB)

Durée : 12 mois renouvelable

Lieu d’affectation : Ouagadougou

Nombre de poste : 01

Être burkinabé

Les candidatures féminines sont fortement encouragées

NB : Seuls les candidats sélectionnés seront contactés

DATE LIMITE POUR LES CANDIDATURES

Si vous êtes intéressé, veuillez soumettre votre candidature avant le dimanche 30 juillet 2023

POSTE 5: Agents de Suivi (Marchés), Accord des Services Spéciaux (4)

CONTEXTE ORGANISATIONNEL

Le bureau du Programme Alimentaire Mondial au Tchad est à la recherche d’agents de suivi (SSA4) pour les  bureaux de Farchana et Goz Beida pour une période de onze (11) mois.

MISSION GENERAL

L’Agent de Suivi / marché va assurer le suivi des marchés dans la zone d’intervention et fournir des rapports à l’appui de la fourniture efficace de programmes d’assistance.

PRINCIPALES RESPONSABILITES

Sous la direction du Chef de bureau et de la supervision technique du Chargé de programme, le titulaire du poste a pour tâches essentielles de :

  • Collecter, suivre et analyser les données sur les prix des produits alimentaires, bétails et non alimentaires sélectionnés sur les marchés dans la zone ;
  • Analyser la disponibilité historique et actuelle des produits alimentaires et non alimentaires identifiés sur les marchés locaux, y compris les éventuels changements récents et les tendances saisonnières ;
  • Analyser et rendre compte de l’environnement général du marché dans lequel se déroulent certains échanges de produits alimentaires et non alimentaires, y compris les politiques et réglementations gouvernementales pertinentes, la situation socio-politique actuelle, la sécurité, la sécurité routière, etc. et des infrastructures de transport ;
  • Effectuer des missions de terrain pour la supervision des évaluations et enquêtes pour l’analyse de la sécurité alimentaire et les marchés ; ? Appuyer et remplacer les FMA dans les activités de monitoring et de suivi des programmes/ activités/projets ;
  • Réaliser, sur demande du superviseur, toutes autres tâches selon les besoins.

RESULTATS ATTENDUS :

? Des données bien collectées et analysées avec un minimum de supervision ;

? Bon usage des outils de suivi /collecte de donnée, reportage.

? Des rapports clairs/précis et classés.

QUALIFICATIONS REQUISES

Education:

Avoir au minimum le niveau baccalauréat, le BTS et / ou une licence dans une discipline pertinente (sciences sociales, agroéconomie, statistiques, économie, droit social …) ou autre domaine connexe serait un atout.

Expérience:

Au moins 1 an d’expérience incluant des tâches de collecte et d’analyse des données, des enquêtes ou des activités d’assistance alimentaire / humanitaire.

Connaissances et compétences:

Disposer des compétences dans l’utilisation des tablettes pour la collecte des données électroniques ;

  • Avoir un caractère consciencieux et capacité à compléter les produits livrables dans des délais serrés ;
  • Être capable de réaliser son travail avec des contraintes de temps et sous pression
  • Diplomatie, tact et facilité à établir et maintenir des relations interpersonnelles harmonieuses.
  • Bonne connaissance des méthodologies et des outils d’enquêtes socioéconomiques et statistiques ;
  • Avoir un bon sens de communication et esprit d’équipe ;
  • Bonne connaissance en informatique (Word, Excel) et autres logiciels si nécessaires.

Langue: Maîtrise du français (parlé, lu, écrit). La connaissance de l’arabe tchadien est un atout important et primordial

CONDITIONS

COMMENT POSTULER

Les candidats intéressés doivent compléter leurs applications en ligne sur le site Web du PAM : http: //www.wfp.org/careers en cliquant sur « View Job Opportunities and jobs of interest ». Les candidats devront s’inscrire et créer des CV en ligne pour pouvoir postuler. Le CV peut être rédigé en français

Des copies papier des CV ou des applications par courrier électronique ne seront pas acceptées. Assurez- vous que votre demande contient des informations précises et complètes.

LE PAM NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET  NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées.

Pour toutes questions, veuillez contacter chad.hrrecruitment@wfp.org

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

Le PAM recherche des candidats de la plus haute intégrité et professionnalisme. La sélection du personnel se fait sur la base d’un processus rigoureux et transparent comprenant une évaluation approfondie des compétences techniques afin de s’assurer que les meilleurs candidats soient sélectionnés pour le poste. Assurez- vous que votre demande contient des informations précises et complètes sur les qualifications académiques, les dossiers d’emploi et les compétences linguistiques. Seuls les candidats retenus seront invités à une entrevue.

Le PAM s’est engagé à promouvoir la diversité et l’inclusion dans ses effectifs et encourage les candidatures féminines et masculines qualifiées de tous les milieux religieux et ethniques à faire leur demande.

Le PAM a une tolérance zéro pour la discrimination et ne fait pas de discrimination en fonction du statut du VIH/SIDA.

DATE DE CLOTURE : lundi 31 juillet 2023

POSTE 6: Chargé de communication stratégique CST L2

OBJECTIF DU POSTE

Le responsable des communications stratégiques soutiendra le bureau de pays du Burkina Faso dans la définition et la mise en œuvre de plans de communication externes efficaces, en travaillant en étroite collaboration avec le directeur de pays pour s’assurer que les activités de communication soutiennent les objectifs du bureau de pays.

PRINCIPALES RESPONSABILITÉS (non exhaustives)

Sous la supervision directe du responsable des partenariats, sous la direction générale du directeur de pays et en étroite consultation avec le conseiller régional en communication, le responsable de la communication stratégique entreprendra les activités suivantes :

  • Créer, éditer et réviser divers produits de communication, y compris des discours, des fiches d’information, des rapports nationaux annuels, des points de discussion, des messages médiatiques, des opinions, une préface, un avant-propos, des articles Web et des textes de médias sociaux de manière cohérente et cohérente sur toutes les plateformes de communication.
  • Produire et éditer des supports de communication convaincants qui soutiennent la collecte de fonds, le plaidoyer et la sensibilisation sur les questions de sécurité alimentaire et de nutrition dans le pays.
  • Contribuer aux communications par la recherche et l’analyse pour la préparation et la distribution de produits d’information.
  • Analyser le paysage communicationnel lié aux opérations du PAM au Burkina Faso et proposer des stratégies de communication adaptées en fonction de l’évolution des besoins et du contexte.
  • Soutenir la mise en œuvre de la stratégie de communication et des activités de communication du bureau de pays tout en veillant à ce que tous les canaux de communication, y compris la radio et la télévision, soient utilisés de manière opportune et appropriée.
  • Travailler avec les principaux acteurs internes pour réfléchir à des idées de contenu, conformément à la stratégie du CO et à l’appui de diverses initiatives de programme.
  • Mettre en œuvre des activités de communication interne pour s’assurer que les employés soutiennent la mission, les valeurs et les objectifs du CO en créant des bulletins d’information, des notes de service, des rapports, des ateliers et des présentations à l’échelle du CO.
  • Aide à développer des relations avec les membres des médias et à répondre aux demandes d’information.
  • Éditer et relire les documents écrits préparés par le bureau de pays, y compris la vérification de l’orthographe, du jargon, des acronymes et autres abréviations, etc. Le travail de rédaction et d’édition peut nécessiter des recherches supplémentaires et une coordination avec les unités/bureaux concernés.
  • Traduire en français/anglais tous les documents pertinents, y compris les ACR, les plans stratégiques nationaux, les procédures opérationnelles standard, les communiqués de presse, etc.
  • Assurez-vous que tous les travaux écrits sont authentiques, originaux et correctement cités et/ou référencés.
  • Soutenir toute autre tâche de rédaction liée aux communications, au besoin.
  • Diriger et évaluer des campagnes de communication dans le pays.
  • Toute autre tâche déterminée par le superviseur.

CAPACITÉS ORGANISATIONNELLES DE BASE 4Ps

But

  • Comprendre et communiquer les objectifs stratégiques : utilise la compréhension des objectifs stratégiques du PAM pour communiquer les liens avec les objectifs et le travail de l’équipe.
  •  Être une force de changement positif : identifie et développe de manière proactive de nouvelles méthodes ou améliorations pour soi-même et pour l’équipe immédiate afin de relever les défis professionnels dans son propre domaine de travail.
  •  Rendre la mission inspirante pour notre équipe : Identifie les opportunités d’aligner davantage les contributions individuelles sur la mission du PAM d’avoir un impact sur les communautés locales.
  •  Rendre notre mission visible dans les actions quotidiennes : aide les collègues à voir le lien entre leurs tâches individuelles et les contributions des objectifs de leur unité au contexte plus large de la mission du PAM.

Personnes

  • Rechercher des moyens de renforcer les compétences des personnes : est capable d’identifier, de soutenir et d’encourager des opportunités d’apprentissage sur le terrain ciblées pour combler les écarts entre les compétences actuelles et les compétences futures nécessaires pour le PAM.
  •  Créer une culture inclusive : Reconnaît les contributions des coéquipiers et encourage les contributions de coéquipiers de cultures différentes pour reconnaître la valeur de la diversité au-delà de sa simple inclusion dans la programmation pour les bénéficiaires.
  •  Soyez un coach et fournissez des commentaires constructifs : Fournit et sollicite des commentaires constructifs continus sur les points forts et les opportunités de développement pour aider à développer les compétences individuelles, tout en aidant les autres à identifier les domaines à améliorer.
  •  Créer un esprit « Je veux »/« Nous allons » : Fixe des objectifs clairs pour soi-même et pour les autres afin de concentrer les efforts de l’équipe dans des situations ambiguës (par exemple, des problèmes et/ou des scénarios sans précédent).

Performance

  • Encourager l’innovation et les solutions créatives : pense au-delà des approches conventionnelles de l’équipe pour formuler des méthodes créatives pour fournir une aide alimentaire et une assistance aux bénéficiaires.
  •  Concentration sur l’obtention de résultats : Maintient l’accent sur l’obtention de résultats individuels face à des obstacles tels que des environnements instables ou fragiles et/ou des obstacles organisationnels.
  •  Prendre des engagements et tenir leurs engagements : prend personnellement la responsabilité de respecter et de respecter les engagements de l’équipe et fournit une assurance aux parties prenantes.
  •  Être décisif : Démontre sa capacité à s’adapter aux plans et aux priorités de l’équipe pour optimiser les résultats à la lumière de l’évolution des directives, tout en répondant rapidement dans des environnements à haute pression, comme dans les situations d’urgence.

Partenariat

  • Se connecter et partager entre les unités du PAM : Démontre une compréhension du moment et de la manière d’engager avec tact d’autres unités dans des conversations sur l’impact, le calendrier ou la planification.
  •  Établir des partenariats externes solides : Réseautez régulièrement avec des partenaires externes clés en utilisant des opportunités formelles et informelles pour comprendre la proposition de valeur unique de chaque partenaire et pour établir et renforcer des relations.
  •  Être politiquement agile et adaptable : Démontre sa capacité à adapter l’approche d’engagement dans le contexte de l’évolution des circonstances et des attentes des partenaires.
  •  Être clair sur la valeur que le PAM apporte aux partenariats : Démontrer sa capacité à expliquer aux publics internes et externes la valeur que les contributions individuelles et les équipes immédiates apportent aux partenariats.

CAPACITÉS FONCTIONNELLES

Nom de la capacité Description du comportement attendu pour le niveau de compétence
Gestion des relations médias et influenceurs Démontre sa capacité à formuler et à entretenir de solides relations avec les principaux médias et influenceurs. Dirige la mise en œuvre de la stratégie identifiée pour rehausser le profil du PAM, établir des relations et poursuivre les objectifs organisationnels.
Expertise média et communication Fournit des conseils aux membres de l’équipe pour faciliter une communication verbale et écrite ouverte et informative entre les médias et les influenceurs. Dirige une équipe dans la préparation de rapports écrits sur mesure, de supports de présentation.
Connaissances spécialisées en communication Utilise une solide connaissance théorique des concepts de communication pour générer ou faciliter la génération de supports de communication efficaces sur divers supports. Applique cela pour définir des plans de travail alignés sur les domaines identifiés de la stratégie de communication du PAM.
Compréhension contextuelle sociopolitique Démontre une compréhension approfondie de l’environnement multilatéral / interinstitutions et de la dynamique dans laquelle le PAM opère, ce qui influence l’approche de travail, l’élaboration des politiques et la prise de décision.
Stratégie et planification des communications Applique une compréhension avancée de la stratégie de communication du PAM et des meilleures pratiques pour développer efficacement des stratégies de dialogue avec les médias et d’autres parties prenantes externes importantes dans le domaine de responsabilité. Supervise la mise en œuvre, en fournissant des recommandations d’amélioration.

QUALIFICATIONS MINIMALES STANDARD

Formation : Diplôme universitaire supérieur en communication, journalisme, relations publiques, relations internationales ou disciplines connexes ,

Langue : Maîtrise (niveau C) du français et de l’anglais

EXPÉRIENCES SOUHAITÉES POUR L’ENTRÉE DANS LE RÔLE

  • Expérience professionnelle avérée d’au moins 5 ans en communication stratégique dans un contexte d’urgence, avec de solides compétences en rédaction et en développement de contenu pour des organisations internationales ou des entités médiatiques.
  • Expérience solide antérieure dans l’utilisation de logiciels multimédia avancés et récents tels que les packages Adobe, Canvas, etc.
  • A acquis de l’expérience dans les pratiques de communication spécialisées et l’applique à toutes  les activités.
  • A géré de petites équipes d’employés ayant des domaines d’expertise connexes dans la réalisation de  projets de communication novateurs.
  • A fourni un soutien dans la direction de projets et a contribué aux politiques de la fonction

TERMES ET CONDITIONS

  • Ce poste est proposé en tant que rôle de consultant international au niveau 2/P3 pour une période de 6 mois renouvelable à partir de maintenant  .
  • Le poste doit être basé au bureau de pays du PAM au Burkina Faso à Ouagadougou, avec quelques déplacements prévus dans les bureaux de terrain du PAM
  • NB : Veuillez noter que Ouagadougou est désormais un lieu d’affectation sans famille, ce qui signifie que le personnel ne sera pas autorisé à amener sa famille avec lui pour cette mission.