Monde du travail : tout ce qu’il faut savoir sur le 13è mois

Aussi appelée indemnité de précarité, de fin de contrat ou de fin de mission,la prime de 13e mois est généralement versée en décembre, mais il n’y a pas de règles précises. Il convient de vous référer au support qui prévoit sa mise en place. 

Bénin/Bac 2023: un taux de réussite acceptable

L’employeur, par exemple, doit verser le 13e mois indifféremment aux salariés en CDI et en CDD. De même, le salarié à temps partiel en bénéficie également.  : en revanche, l’employeur peut subordonner l’octroi de la prime à des conditions « objectives », qui ne constituent pas une inégalité de traitement.

Cette prime n’est pas obligatoire, mais elle peut être proposée par un employeur, notamment pour attirer des candidats. Par exemple, dans le cas de métiers qui recrutent et qui paient bien, mais que personne ne veut faire.

En général, la prime est versée une fois dans l’année. Majoritairement, en décembre. Toutefois, certaines entreprises étalent son paiement mensuellement ou de manière trimestrielle.

Plus précisément, le 13e mois est une prime salariale exceptionnelle qui peut être accordée aux employés d’une entreprise si le recruteur le décide.

Généralement, le montant de la prime de 13e mois équivaut à deux fois le montant du salaire de référence du salarié, au net.

Soudan: des millions de personnes fuient le pays suite à la guerre

Par exemple, si vous gagnez 1400 euros net par mois en moyenne, la prime sera d’environ 2800 euros. Notez que les entreprises ont le droit de payer plus ou moins pour cette prime. L’entreprise est la seule qui décide du montant.