On parle de HILLAH Fabrice, l’ambassadeur des enfants et jeunes pour un monde bleu

Après avoir célébré l’indépendance de notre cher pays le Togo, il est l’heure de célébrer également ces jeunes qui en font la fierté.
Il s’est toujours démarqué par le réel impact des activités qu’il coordonne et auxquelles il participe, ce que d’ailleurs lui a inculqué les deux grands hommes qui sont ses modèles de réussite au Togo.
L’activiste du mois d’avril, celui dont nous parlons dans le 15e numéro de votre rubrique ON PARLE D’2 est le Prince Michel-Fabrice Ayité HILLAH.

Quand des faits vécus conduisent à l’activisme

Originaire de la famille royale HILLAH d’Aného à Hillah Condji, Fabrice est né à l’hôpital de Bè un 22 juillet de l’union de Monsieur Hillah Ayayi Ayi Albert et de Madame Kenou Ayawovi Victoire. Des parents qui ont très vite su guidé le petit prodige durant son enfance dans un quartier de bars, de jeunes débrouillards et de banditisme, comme l’on l’affirme très souvent.
Après sa brillante réussite au CEPD (Certificat des Études du Premier Degré), il embrassa avec joie la vie collégiale, une joie qui ne dura pas cause de la perte de sa mère quand il était en classe de 6e.
« Comment se sentent ceux qui voient très tôt la main qui guida leurs premiers pas partir à jamais ? Comment les aider à se relever ? » Bien avant d’être aujourd’hui, la voix de ses enfants et une aide pour eux, il a eu à le vivre. Juste après cet événement malheureux, Fabrice part en Côte d’Ivoire et rentre une année plus tard pour s’installer avec sa famille à Baguida. Il a repris ses études secondaires et a obtenu brillamment en 2018, son baccalauréat A4. Étude qu’il poursuit à l’Université de Lomé en droit des affaires, pour s’offrir les moyens d’aider financièrement les enfants dans le besoin.

En 2016, il décida de répondre autrement à l’appel du social et de satisfaire ce désir qui depuis quelques années le ronge : « s’occuper des enfants démunis et créer un mécanisme d’inclusion des jeunes ».
L’enfant engagé en lui, s’associe avec ses pairs et fonda l’association SOLIDARITY IN HUMANITY qui aujourd’hui, à travers ses projets a pu toucher plus de 5000 enfants dans les milieux ruraux et a réussi plusieurs réalisations sur le terrain par des rénovations et la valorisation de notre culture (tourisme, brassage culturel).
Très engagé pour le développement de sa patrie, de son continent et du monde, son leadership lui a permis en 2019 avec l’avènement de la COVID de faire partie des fondateurs et initiateurs du Collectif Zéro Indigent dont il est le coordinateur chargé des relations internationales et partenariats. CZI à travers ses actions et projets concrets ne cesse de permettre à la jeunesse togolaise de s’impliquer davantage dans le développement durable et de défendre ses intérêts sur des thématiques qui la concernent.

Du quartier de Bè à des représentations internationales !

Le jeune leader porte plusieurs casquettes. Son dynamisme et sa compétence lui ont permis de travailler en octobre 2020 sur la collecte des données pour les 75 ans des Nations Unies en tant que web activiste et défenseur des droits humains. En janvier 2020, il a été désigné Ambassadeur de paix par WANEP-TOGO et est aujourd’hui membre de Youth4peace.
Green Leadership Time Ambassador de YAC (Youth Architect Community), il fait partie du comité d’organisation de la plateforme Young Women 4DEV.
En sa qualité de web activiste et ambassadeur de paix, il a participé en décembre 2021 à plusieurs campagnes à savoir :  » la campagne digitale sur la promotion de la paix et la cohésion sociale » organisée par UNFPA et ses partenaires, et  » la campagne digitale avec UNICEF Togo sur les questions de l’importance de l’acte de naissance au Togo ».
Sollicité en décembre 2021 pour le tournage de la saison 2 de TOXIC, épisode 3 et 4, Fabrice est l’heureux élu que nous avons vu partout sur les réseaux sociaux au bras de l’activiste Hayathe Ayeva dans la série produite par le CDFDH.

L’engagement est plus qu’un don de soi, c’est aussi un moyen de transport qui vous conduit au-delà des frontières et ce fut le cas de notre invité du mois qui a été sélectionné parmi plus de 3 000 candidats pour représenter le Togo au Sénégal dans le but de suivre le « forum sur les RSE en Afrique ».
Coordinateur à temps partiel à ACH depuis Janvier 2022, il a été le promoteur de l’événement  » Networking brunch » qui a regroupé 200 jeunes entrepreneurs togolais et partenaires à Agora Senghor en février 2022.
Également co-promoteur d’un projet de lutte contre les harcèlements en milieu scolaire « changeons les règles » et de « amazing youth », un programme qui transmet des notions d’engagement, de leadership et de numérisation aux enfants et aux jeunes ; Hillah Fabrice est membre de CONNECT TOGO et a été désigné en novembre 2021 par la JCI (Jeune Chambre Internationale) comme l’un des « jeunes influents qui font bouger les lignes ».

Il nous répond

Qui sont ces hommes togolais qui vous inspirent ?
Mon papa HILLAY Ayayi Ayi Albert et mon mentor Serge YAPO sont pour moi, des modèles de réussite et d’inspiration. Papa dans son rôle de père, ce qui est semblable à un leader a eu à me partager des valeurs qui m’ont aidé et Monsieur Serge est un modèle dans le monde de l’engagement, surtout concernant les questions de stratégie et de planification pour de réels impacts. Ils ont toujours été de bons conseillers et je retiens de leur réussite : LE PARTAGE.

Comment adhérez-vous au concept « Je fê partie de la solution » ?
En tant qu’acteur de la promotion des droits des enfants et jeunes ainsi que de leur inclusion aux prises de décisions, je fais partie d’une solution qui prône une enfance et une jeunesse épanouies.

Que signifie l’engagement selon vous ?
C’est tout d’abord détecter un problème dans la société et après, s’informer et se former sur la source du problème pour apporter solutions et changements en s’assurant d’apporter plus d’impact positif.

Un mot à la jeunesse engagée pour un développement durable ?
Félicitations tout d’abord, car il y a de belles choses que nous avons faites, continuons donc dans cette lancée. Soyons focus sur les objectifs à atteindre et cherchons toujours à être des modèles positifs pour nos prédécesseurs qui nous observent.

Notre jeune ambassadeur à travers ses activités sociales cherche à faire de la jeune et future générations, des leaders 100 % impliqués dans la vision d’un monde où, les droits de tous sont respectés avec un mécanisme d’inclusion des jeunes et enfants aux prises de décision, un monde bleu.

Nous espérons vous avoir fait connaître un peu plus HILLAH Ayité Michel-Fabrice, notre jeune leader qui devient de jour en jour, un aguerri en leadership, en compétences associatives et en gestion de conflit. Il est accessible pour tout appel sollicitant un consultant des organisations de jeunes et enfants. Avant de nous retrouver en mai pour une nouvelle parution de la rubrique ON PARLE D’2, nous vous laissons une phrase qui définit si bien la personnalité de notre invité du mois :

Apprenons et occupons les places, c’est le secret du changement inattendu.

Andréa MAGNON

%d blogueurs aiment cette page :