Prix Galien USA : Bertin Nahum, le béninois considéré comme le 4e entrepreneur le plus innovant au monde et champion de la tech médicale ?

Bertin Nahum a créé le robot Epione, capable d’assister avec précision les chirurgiens sur certaines interventions. Son innovation médicale a été récompensée du prix Gallien USA, le plus prestigieux du secteur.

Considéré comme l’équivalent du Prix Nobel en recherche biopharmaceutique, le Prix Galien met en lumière des solutions uniques et des personnes qui ont influencé les soins par l’innovation. Cette récompense distingue chaque année l’excellence médicale de demain dans tous les domaines de la santé : médicament, dispositif médical et e-santé.

La remise des Prix Galien USA aux lauréats s’est tenue le jeudi 27 octobre 2022 à New York, lors d’une cérémonie au Museum of Natural History.

Président fondateur de l’entreprise Quantum Surgical, Bertin Nahum a été distingué pour son robot médical Epione. Il a reçu le prix Galien 2022 aux Etats-Unis en même temps que Raoul Belzeaux qui couronne son apport important dans la robotique liée au domaine sanitaire.

Bertin Nahum, 53 ans, ne cache pas sa fierté : « Le savoir-faire est important, mais le faire savoir aussi, sourit-il. Les patients insistent auprès de leurs médecins pour profiter des derniers progrès techniques. »

Son robot Epione aide les chirurgiens à opérer certains cancers du foie avec une précision extrême, à un stade prématuré en offrant une technique beaucoup plus efficace. Sa société, Quantum Surgical, créée il y a seulement cinq ans avec trois amis, emploie aujourd’hui une centaine de salariés.

À propos de Quantum Surgical

Quantum Surgical est une medtech française majeure de l’innovation en santé. Elle développe des solutions intelligentes capables de répondre à des enjeux médicaux à la fois complexes et répandus. Sa plateforme robotique Epione® d’ablation percutanée est dédiée au traitement curatif et précoce des cancers.

Elle est à ce jour l’unique plateforme robotique en mesure d’assister les praticiens sur la planification, le ciblage et la réalisation d’interventions d’ablation percutanée de tumeurs cancéreuses, en particulier localisées dans l’abdomen.

Quantum Surgical propose ainsi une nouvelle approche du traitement du cancer en permettant de standardiser le soin, et donc à plus de patients de bénéficier de traitements innovants, mieux ciblés et moins agressifs.

Le parcours de Bertin Nahum

Né au Sénégal où ses parents, Béninois, ont tenté leur chance, il arrive en France avec sa famille à l’âge de 1 an. Hélas, sa mère décède huit ans plus tard, puis son père. Le jeune Bertin, sixième d’une fratrie de huit enfants, grandit à l’orphelinat de ses 8 ans à ses 18 ans.

Ce champion de boxe française est aussi, et surtout, doué en maths. Après le bac, il étudie la robotique à l’IUT de Grenoble (Isère) puis à Coventry (Angleterre) et à l’Institut national des sciences appliquées de Lyon (Rhône).

Lors de stages à l’hôpital, il comprend le parti que les chirurgiens tireraient d’une aide robotisée pour localiser les zones d’intervention. Comme la start-up où il travaille traîne les pieds pour créer un prototype, il démissionne en 2001. Il vend sa voiture et obtient des aides publiques pour financer son projet.

« À quatre, nous avons créé Medtech et développé notre premier robot, Brigit, pour opérer le genou. » Puis il invente Rosa, qui intervient dans le cerveau, et part à la conquête des marchés américains. En 2016, il vend Medtech pour… 164 millions d’euros!

Contrairement à d’autres firmes américaines qui raflent des brevets français pour les développer outre-Atlantique, l’acheteur de Medtech, Zimmer Biomet, investit à Montpellier. Une petite « Silicon Valley » de la robotique médicale émerge ainsi, avec déjà 400 emplois très qualifiés.

« La bataille de l’industrie n’est pas perdue en France à condition d’avoir des activités à forte valeur ajoutée », explique Bertin Nahum, père de quatre enfants.

Son ambition avec Quantum Surgical: « Créer un leader mondial de la robotique médicale pour le traitement des cancers. »

%d blogueurs aiment cette page :