Voici les étapes à suivre pour travailler dans les organismes de l’ONU (PAM, PNUD, UNICEF, OMS)

L’ONU traite des défis complexes qui surgissent à travers le monde. Les sujets abordés dans son programme sont variés et nombreux, ce qui ouvre la voie à diverses opportunités de carrière. Si votre aspiration est de servir autrui, vous êtes à la bonne adresse.

Les professions les plus fréquentes au sein de l’ONU L’Organisation des Nations

Unies emploie près de 39 700 individus issus des États membres. La répartition de son personnel est telle que 50 % de ses membres travaillent sur le terrain, 6 % au sein de commissions régionales, 2 % dans les tribunaux, 11 % dans d’autres domaines, et 31 % au siège. Cette organisation compte également 9 réseaux professionnels et 45 catégories d’emplois.

Ainsi, les offres d’emploi au sein de l’ONU sont accessibles à des individus de tous niveaux d’éducation, et ne se limitent pas au seul domaine des relations internationales.

Qu’il s’agisse d’avocats, de politologues, d’économistes, de journalistes, d’ingénieurs, d’architectes, de logisticiens, de développeurs web, de traducteurs, de bibliothécaires, et bien d’autres professions, une carrière au sein de l’ONU peut être envisagée.

Qu’il s’agisse de diplômés récents ou non, avec peu ou pas d’expérience professionnelle, l’opportunité de travailler pour l’ONU est à portée de main.

Emploi: Le PAM recrute pour plusieurs postes (28/08/2023)

La procédure de candidature à l’ONU

Si vous aspirez à intégrer l’ONU, vous pouvez consulter toutes les offres d’emploi sur le portail Carrières des Nations Unies.

Pour postuler, vous devez déposer votre candidature via le nouveau système de recrutement en ligne.

Cette démarche implique la constitution d’un dossier de candidature comprenant un curriculum vitae détaillé spécialement adapté aux exigences de l’ONU, mettant en avant vos études, compétences, expériences et accomplissements personnels.

La création de ce dossier vous demande également de rédiger une lettre de motivation, un élément indispensable pour candidater à un poste à l’ONU.

Cette lettre, concise, doit être centrée sur le poste que vous visez, et offre l’occasion de vous démarquer en mettant en évidence vos atouts.

Une fois le formulaire complété, soumettez votre candidature. En cas de succès, un accusé de réception automatique vous sera envoyé par courrier électronique.

Votre candidature sera ensuite évaluée en fonction de votre expérience, de votre éducation et de vos compétences.

Si vous répondez aux qualifications requises, vous serez invité à passer une épreuve, pouvant prendre la forme d’un examen de connaissances ou d’autres simulations.

En cas de réussite à l’étape précédente, vous serez soumis à un test de compétences. Cela peut impliquer un examen écrit, une simulation ou une étude de cas. Notez que ces évaluations sont menées de manière confidentielle.

Les candidats présélectionnés seront ensuite conviés à un entretien, visant à évaluer leurs compétences.

Cet entretien peut se dérouler par téléphone, par vidéoconférence ou en personne. Vous serez informé à l’avance de la date, de la durée, de la méthode et du lieu de l’entretien.

Emploi: Le PAM recrute pour ces 03 postes (30/08/2023)

Rémunérations envisageables

Les rémunérations offertes à l’ONU sont attractives, comprenant un traitement et des avantages concurrentiels.

Le niveau de salaire pour les membres du personnel de la catégorie des administrateurs et fonctionnaires de rang supérieur est établi en référence à la fonction publique nationale la mieux rétribuée.

Quant aux fonctionnaires recrutés localement, leur salaire est basé sur les meilleures conditions d’emploi disponibles sur place.

Ainsi, un administrateur débutant perçoit un salaire annuel compris entre 37 000 et 80 000 dollars.

Un administrateur en milieu de carrière peut gagner entre 67 000 et 106 000 dollars par an, tandis qu’un fonctionnaire de rang supérieur peut bénéficier d’une rémunération de 95 000 à 123 000 dollars.

Emploi: Le PNUD recrute pour plusieurs postes (31/08/2023)