L'information idéale à portée de main...

Voici les salaires des Chefs d’État des 10 premières puissances du monde en 2023 (classés)

Les salaires des présidents peuvent atteindre des sommes considérables, parfois même inattendues.

Business Cool  dévoile les salaires des 10 dirigeants qui dirigent les nations les plus puissantes du monde.

Les 10 plus grandes puissances mondiales en 2023

Le Fonds Monétaire International (FMI) a récemment publié son rapport habituel sur la situation économique mondiale, le World Economic Outlook.

Dans ce rapport, il présente en détail les perspectives de croissance des principales puissances mondiales pour l’année 2022.

Après une année 2020 marquée par des défis majeurs et une reprise progressive en 2021 et 2022, les pays anticipent un rebond substantiel en 2023.

En effet, au fil des années précédentes, le FMI a émis des prévisions de croissance. Cependant, l’instabilité politique qui règne dans de nombreux pays a considérablement entravé la croissance des grandes puissances mondiales.

Cela se manifeste notamment en Russie, qui est la seule parmi les 10 premières puissances du classement économique mondial basé sur le PIB à avoir subi un recul de sa croissance en 2022.

Après avoir connu une année 2020 critique et une année de reprise en 2021 et en 2022, les pays prévoient un fort rebond en 2023.

En effet, le FMI a donné des prévisions de croissance ces dernières années, mais l’instabilité politique de nombreux pays a fortement ralenti la croissance des grandes puissances mondiales.

C’est notamment le cas de la Russie qui est la seule des 10 puissances du classement des pays par PIB à avoir vu sa croissance baisser en 2022.

Rang Pays 2022 (en milliards de dollars) Croissance
1 États-Unis 25?462,70 2,10%
2 Chine 17?963,17 3,00%
3 Japon 4?231,14 1,00%
4 Allemagne 4?072,19 1,80%
5 Inde 3?385,09 7,00%
6 Royaume-Uni 3?070,67 4,10%
7 France 2?782,91 2,60%
8 Russie 2?240,42 -2,10%
9 Canada 2?139,84 3,40%
10 Italie 2?010,43 3,70%

Hors classement – Corée du Sud : Le salaire de Moon Jae-in

Moon Jae-in est né le 24 janvier 1953. Avant de devenir le dirigeant le plus important en Corée du Sud, il exerçait en tant qu’avocat, se spécialisant particulièrement dans les affaires liées aux droits de l’Homme.

Avant d’assumer la fonction de président de la République, il avait occupé le poste de secrétaire général au sein du cabinet présidentiel de Roh Moo-hyun.

Il avait été affilié au Parti démocrate unifié (PDU) lors des élections présidentielles de 2012, où il avait néanmoins été battu par Park Geun-hye.

En 2017, il s’était à nouveau porté candidat et avait remporté les élections avec 41,9% des voix. Son mandat a été marqué par son désir de réconciliation avec la Corée du Nord.

Cela s’est concrétisé par la participation d’une délégation nord-coréenne aux Jeux olympiques de PyeongChang, suivie par un sommet historique avec Kim Jong-un en avril 2018. À l’issue de ce sommet, les deux pays avaient exprimé leur volonté de mettre fin aux hostilités.

Le salaire annuel de Moon Jae-in s’élève à 202 815 dollars en 2023, soit 185 615 euros.

President_Moon_Jae-in_Press_Conference_02 | Moon Jae-in the … | Flickr
Crédit Photo : DR

10 – Italie : Sergio Mattarella

On parle beaucoup de Giorgia Meloni, la Première ministre italienne. Cependant, il ne faut pas oublier que le président de l’Italie est Sergio Mattarella.

Né le 23 juillet 1941 à Palerme (Sicile), l’actuel président italien a occupé divers postes politiques avant de devenir le chef de l’État.

En effet, il a été député, ministre des Relations avec le Parlement, ministre de l’Éducation, ministre de la Défense et même juge au sein du Conseil constitutionnel.

C’est en 2015 que Sergio Mattarella est devenu président de l’Italie. En 2022, les Italiens ont renouvelé leur confiance en lui et l’ont réélu pour un second mandat de sept ans.

Cependant, son rôle est moins central que celui de Giorgia Meloni, qui incarne le visage politique du pays.

En 2023, le salaire de Sergio Mattarella est de 210 000 euros par an. 

File:Fernandez Mattarella2.jpg - Wikimedia Commons
Crédit Photo : DR

9 – Canada : Le salaire de Justin Trudeau

Justin Trudeau est né le 25 décembre 1971 à Ottawa. Il est le fils de Pierre Elliott Trudeau, qui a été un ancien Premier ministre du Canada.

En 2013, Justin Trudeau est devenu le chef du Parti libéral du Canada et a ensuite pris la tête du gouvernement fédéral à la suite de sa victoire aux élections fédérales de 2015.

Son objectif était de mettre fin à la période de dix ans au pouvoir du Premier ministre conservateur Stephen Harper.

Pendant son mandat, Justin Trudeau a pris des décisions importantes : il a légalisé l’utilisation du cannabis, introduit une taxe fédérale sur les émissions de carbone, participé à la négociation de l’accord entre le Canada, les États-Unis et le Mexique, et a également signé les Accords de Paris sur le climat.

Le salaire annuel de Justin Trudeau s’élève à 379 000 dollars (contre 260 200 dollars en 2022). Cela correspond à une rémunération en 2023 de 346 860 euros.

Justin Trudeau
Crédit Photo : DR

8 – Russie : Le salaire de Vladimir Poutine

Vladimir Poutine est une figure emblématique de la présidence en Russie. Il est renommé pour ses positions fermes envers l’Occident et n’est pas considéré comme un progressiste, car il a largement contribué à restreindre les droits des personnes de la communauté LGBTQIA+ pendant ses mandats.

Vladimir Poutine est une personnalité très réservée. Sa richesse est estimée à environ 4,5 milliards de dollars, bien que certains analystes pensent qu’elle pourrait être jusqu’à 50 fois supérieure. Malgré cela, il affirme n’avoir qu’un appartement de 77 m².

En 2023, le salaire de Vladimir Poutine est de 179 000 dollars par an. Cela correspond à une rémunération annuelle de 163 740 euros.

Poutine Vladimir
Crédit Photo : DR

7 – France : Le salaire d’Emmanuel Macron

Emmanuel Macron est né le 21 décembre 1977 à Amiens. Il a poursuivi ses études à l’ENA et en est sorti diplômé en 2004. Par la suite, il a occupé le poste d’inspecteur des finances.

En 2007, il a été désigné rapporteur adjoint de la commission chargée de promouvoir la croissance économique en France.

L’année suivante, il a intégré la banque d’affaires Rothschild, où il a gravi les échelons pour devenir associé-gérant en 2010. Il a été membre du Parti socialiste de 2006 à 2009.

En 2012, suite à la victoire de François Hollande, il a été nommé secrétaire général adjoint. Deux ans plus tard, en 2014, il a été désigné ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie au sein du gouvernement dirigé par Manuel Valls.

Le salaire annuel d’Emmanuel Macron s’élève à 182 436 euros.

President Emmanuel Macron, the President of France, - U.S. National Archives & DVIDS Public Domain Search
Crédit Photo : DR

6 – Inde : Le salaire de Ram Nath Kovind

Ram Nath Kovind, né le 1er octobre 1945 dans le village de Paraunkh, actuellement situé dans l’État d’Uttar Pradesh, en Inde, est un avocat et homme d’État indien, ancien membre du Bharatiya Janata Party (BJP). Il est également le président de l’Inde depuis 2017.

Le salaire annuel de Ram Nath Kovind est de 18 millions de roupies indiennes. Cela correspond à une rémunération de 199 024 euros en 2023.

File:Wavel Ramkalawan and Ram Nath Kovind.png - Wikimedia Commons
Crédit Photo : DR

5 – Royaume Uni : Le salaire de Rishi Sunak

Rishi Sunak est né à Southahmpton le 12 mai 1980. Il est le chef du Parti conservateur a été nommé Premier ministre du Royaume-Uni le 25 octobre 2022. Avant cela, il a été membre de la Chambre des Communes, Chancelier de l’Échiquier, Second lord du Trésor, mais aussi Secrétaire en chef du Trésor.

Le salaire de Rishi Sunak est de 84 144 livres sterling, soit 97 739 euros en 2023. Il s’agit de la rémunération annuelle.

Rishi Sunak
Crédit Photo : DR

4 – Allemagne : Le salaire d’Olaf Scholz

Olfa Scholz est chancelier fédéral de l’Allemagne depuis le 8 décembre 2021. Il est le représentant officiel du pays.

Né le 14 juin 1985, il est rompu à l’exercice puisqu’il a été vice-chancelier d’Allemagne et ministre fédéral des Finances de 2018 à 2021.

Olaf Scholz est un homme de gauche et progressiste. Il a été président fédéral du Parti social-démocrate d’Allemagne par intérim, ministre fédéral du Travail et des Affaires sociales ou encore Premier bourgmestre de Hambourg.

Le salaire annuel d’Olaf Scholz est de 350 000 euros bruts par an.

Olaf Scholz
Crédit Photo : DR

3 – Japon : Le salaire de Fumio Kishida

Fumio Kishida est né le 29 juillet 1957 à Hiroshima. C’est un homme d’État japonais, membre du Parti libéral-démocrate (PLD). Il exerce la fonction de Premier ministre au Japon.

Il est élu à la Chambre des représentants depuis 1993 pour le premier district électoral de Hiroshima. Le 29 septembre 2021, il est élu président du PLD en remplacement de Yoshihide Suga, qui ne se représentait pas et lui succède donc peu après comme Premier ministre du Japon.

Le salaire annuel de Fumio Kishida s’élève à environ 300 000 dollars par an en 2023.

File:Fumio Kishida 20170216.jpeg - Wikimedia Commons
Crédit Photo : DR

2 – Chine : Le salaire de Xi Jinping

Xi Jinping est un homme d’État chinois né le 15 juin 1953 à Pékin. Il est le président actuel de la République populaire de Chine.

Il rejoint le Parti communiste chinois dans les années 1970 et y exerce ses premières fonctions dans les années 1980, connaissant des responsabilités importantes jusqu’à arriver aux portes du pouvoir.

De 2008 à 2013, il a occupé le poste de vice-président de la République de Chine sous le second mandat de Hu Jintao, dont il apparaît comme le successeur désigné.

Sa rémunération reste faible, comparée à celle des autres chefs d’État. « La grille de salaires des politiciens chinois reste un sujet tabou en Chine », écrit la BBC.

Le salaire annuel de Xi Jingping est de 21 960 dollars par an, soit environ 20 000 euros.

https://i0.wp.com/asialyst.com/fr/wp-content/uploads/2021/04/xi-jinping-chine.jpg?resize=1290%2C726&ssl=1
Crédit Photo : DR

1 – États-Unis : Le salaire de Joe Biden

Joe Biden a remporté haut la main les élections présidentielles de 2020 et, par la même occasion, le grand duel contre Donald Trump.

Il devient ainsi le 46e président des États-Unis, une victoire tant attendue pour le démocrate qui a eu une longue (et tumultueuse) carrière politique.

Joe Biden s’est lancé dans la politique il y a 48 ans. Il a tenté la présidentielle à de nombreuses reprises : 1988, 2008 et 2020. Le candidat démocrate a également été l’ancien vice-président de Barack Obama .

Le salaire annuel de Joe Biden s’élève à 400 000 dollars (soit 365 994€) en 2023.

File:President of the United States Joe Biden (2021).jpg - Wikimedia Commons
Crédit Photo : DR

Qui est le chef d’État le plus riche au monde ?

Le Premier ministre de Singapour est élu le chef d’État le mieux payé de l’univers. d’après le classement publié par le site Luxury Launches.

Hsien Loong a occupé plusieurs fonctions : militaire, mathématicien et homme politique. Il est en fonction depuis 2004.

Singapour est l’un des pays les plus riches au monde. Il bénéficie en effet de l’un des revenus par habitant les plus élevés au monde. En effet, il touche la somme rondelette de 1 610 000$ par an, soit 1 425 470€ par an.

Son salaire ne fait pas l’unanimité auprès d’un grand nombre de personne. Polémique à laquelle il répond :  « Le président des États-Unis gagne moins que moi, oui. Mais les résidents de la Maison Blanche voyagent avec Air Force One, vivent à la Maison Blanche et passent des vacances à Camp David. »

Par ailleurs, Elon Musk pense que l’homme le plus riche de la planète ne serait autre que Vladimir Poutine.

Il s’est exprimé à ce sujet auprès de Business Insider le 26 mars dernier. Toutefois, personne ne sait exactement à combien s’élève la richesse du président russe, cela fait partie des plus grands mystères non résolus.

Officiellement, il affirme gagné un salaire annuel de 140 000 dollars. Il détient également un appartement de 250 mètres carrés, une caravane et trois voitures.

Top 10 des pays africains avec le meilleur système éducatif en 2023