217 emplois supprimés dans cette entreprise au profit de l’intelligence artificielle

Une nouvelle choc dans le secteur du media monitoring se profile à l’horizon dans la ville de Courbevoie, aux portes de Paris. Onclusive, acteur majeur dans le domaine de la veille médiatique et des relations publiques, prend un virage stratégique significatif qui impacterait gravement son personnel.

Changement radical de stratégie

D’après une information relayée par Libération, Onclusive a récemment fait part à ses employés d’un changement radical dans sa politique de gestion des ressources humaines.

La firme envisage de réduire de moitié son effectif en France d’ici juin 2024, ce qui signifierait le licenciement de 217 employés sur les 380 actuellement en poste. Ce choix stratégique repose sur le remplacement des collaborateurs par des systèmes d’intelligence artificielle avancée.

Réactions des employés

Face à cette annonce, la stupeur et l’incompréhension dominent. Les employés, pour bon nombre d’entre eux en poste depuis de longues années, se retrouvent “sous le coup du choc”.

Une élue du personnel, partageant son émotion auprès de BFM TV, souligne l’humanité derrière les chiffres, mettant en avant le vécu et l’expérience des salariés au sein de l’entreprise.

Les missions actuelles des employés

Les employés d’Onclusive se chargent actuellement de rassembler et de synthétiser des articles de presse pour les grands acteurs économiques, dont plusieurs entreprises du CAC 40 et diverses institutions gouvernementales françaises.

Jusqu’en février, la Commission européenne faisait également partie de leur portefeuille client, avant la perte de ce contrat d’envergure. Les activités de recherche et de croisement des données effectuées manuellement seront désormais prises en charge par des logiciels basés sur l’intelligence artificielle.

Les répercussions sur le plan économique et social

Les syndicats ont déjà amorcé des discussions avec la direction afin de négocier un Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE) robuste et acceptable.

Un délégué syndical FO exprime son espoir de voir la direction prendre la mesure du “désastre économique” mais également “humain et social” que cette transformation implique, et de mettre en place un PSE financièrement solide.

Partagez sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.