Hervé Bopda : l’Opérateur économique camerounais cité dans un gros scandale s3xuel

Depuis cinq jours au Cameroun, une vague de dénonciations envahit les réseaux sociaux tels que Facebook, Telegram et Instagram. Les publications de l’alerteur Nzui Manto regorgent de récits d’horreurs présumées infligées par Hervé Bopda, tant à des femmes qu’à des hommes.

Hervé Bopda, une figure bien connue de la jet-set de Douala et opérateur économique dont l’influence s’étendrait jusqu’à Yaoundé, Kribi, Limbe et Buea, est au cœur de ces allégations.

Les témoignages, anonymes, le dépeignent comme un individu violent, souvent armé, et usant de l’intimidation envers ses victimes. Il est accusé de violences sexuelles massives, avec plus de mille témoignages reçus par Nzui Manto, parmi lesquels une soixantaine ont été publiés.

Certains récits font état de séquestrations prolongées et de disparitions de victimes après leur rencontre avec Bopda. Des rumeurs suggèrent qu’il serait la pointe d’un réseau de proxénétisme et de perversion, impliquant des personnalités influentes, des artistes, des opérateurs économiques et même des membres haut placés des forces de sécurité.

Ces révélations troublantes ont poussé la commission des droits de l’homme du barreau du Cameroun à solliciter l’ouverture d’une enquête par le procureur du tribunal de première instance de Yaoundé.

En outre, une plainte a été déposée contre Bopda au tribunal militaire de Douala par un groupe d’avocats. De son côté, Hervé Bopda a également engagé des actions en justice pour diffamation contre certains alerteurs.