Stage rémunéré 2023 de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en Suisse

Appel à candidatures pour un stage rémunéré 2023 de l’Organisation mondiale de la santé en Suisse. La date limite de candidature est fixée au 8 avril 2023.

La Division de la préparation aux situations d’urgence joue un rôle crucial dans la mise en œuvre du Programme de travail mondial de l’OMS, guidé par les priorités stratégiques de l’organisation. L’objectif ultime est d’assurer la santé et le bien-être de tous les âges et d’atteindre la couverture sanitaire universelle et les objectifs de développement durable (ODD), en particulier l’ODD 3.

Le département Préparation à la sécurité sanitaire (HSP) aide les États membres à renforcer leurs capacités nationales de préparation pour gérer tous risques et urgences, et à élaborer des approches multisectorielles pour la sécurité sanitaire.

Le HSP s’est engagé à renforcer les capacités de préparation durable et à intensifier la mise en œuvre du RSI (2005) et d’autres cadres mondiaux et régionaux connexes. Le Ministère collabore avec des partenaires et l’ensemble de la communauté de la sécurité sanitaire mondiale pour protéger les collectivités vulnérables de tous les pays contre les répercussions des urgences sanitaires.

Le programme de stages de l’OMS en Suisse offre aux étudiants et aux jeunes diplômés une expérience d’apprentissage enrichissante. Les stagiaires travailleront sous la supervision d’experts techniques dans le domaine respectif et seront responsables de diverses tâches telles que la réalisation d’études documentaires, la recherche sur le Web et la collecte de données, et le soutien aux agents techniques dans la prise de notes et la préparation de notes d’information, de présentations et de matériel et de ressources de communication.

Les stagiaires participeront également à l’élaboration d’outils et de lignes directrices, aideront à rédiger et à réviser des notes d’orientation, des boîtes à outils, des guides / manuels, des documents, des brochures et des rapports, et aideront à organiser des ateliers, des réunions, des conférences et des événements.

Pour être admissible au stage, les candidats doivent avoir complété l’équivalent de trois années d’études à temps plein dans une université ou un établissement équivalent menant à une qualification formelle en politique publique, relations internationales, études du développement ou santé publique.

Des compétences efficaces en communication, la volonté d’apprendre de ses erreurs, la capacité de travailler en collaboration avec les membres de l’équipe et une expérience de la recherche et de la rédaction de rapports et d’examens de politiques sont des exigences essentielles.

Les stagiaires doivent avoir une connaissance et une compréhension des structures gouvernementales nationales en matière de santé et d’élaboration de politiques, ainsi qu’une connaissance approfondie de l’anglais, et une connaissance intermédiaire du français et d’autres langues des Nations Unies est souhaitable.

L’OMS fournit une indemnité de subsistance, une assurance accident et médicale, ainsi qu’une somme forfaitaire de 15 francs suisses pour chaque jour ouvrable pour acheter le déjeuner sur le campus de l’OMS ou ailleurs.

En résumé, le programme de stages de l’OMS en Suisse est une excellente occasion pour les étudiants et les jeunes diplômés d’acquérir une expérience pratique dans le domaine de la préparation aux situations d’urgence sanitaire tout en contribuant au programme de travail mondial de l’OMS et en réalisant les priorités stratégiques de l’organisation.

Avantages

  • Une allocation de subsistance sera versée par l’OMS. (L’indemnité dépend du lieu d’affectation et des autres soutiens externes (subventions, bourses, etc.) reçus par le stagiaire.)
  • Une somme forfaitaire de CHF 15.- pour chaque jour ouvrable pour acheter le déjeuner sur le campus de l’OMS ou ailleurs.
  • L’OMS fournit également à tous les stagiaires une couverture d’assurance accident et médicale.

Éligibilité

  • Doit avoir terminé l’équivalent de trois années d’études à temps plein dans une université ou un établissement équivalent avant de commencer l’affectation.
  • Doit être inscrit à un programme d’études dans une université ou un établissement équivalent menant à une qualification formelle en politique publique, relations internationales, études du développement ou santé publique. (Les candidats qui ont déjà obtenu leur diplôme peuvent également être pris en considération à condition qu’ils postulent au stage dans les six mois suivant l’obtention de leur qualification formelle.)
  • Doit avoir des compétences efficaces en communication orale et écrite.
  • Avoir la volonté d’apprendre de ses erreurs
  • Doit être capable de produire et de livrer des résultats de qualité
  • Avoir la capacité de travailler en collaboration avec les membres de l’équipe
  • Doit être familier avec les programmes informatiques couramment utilisés, tels que Word, Excel et PowerPoint. (La connaissance de programmes informatiques spécialisés, par exemple des logiciels statistiques tels que XLStat peut être un atout.)
  • Doit avoir de l’expérience dans la recherche et / ou la rédaction de rapports et / ou l’élaboration d’examens de politiques et de notes d’information.
  • Doit avoir de l’expérience dans le domaine de la préparation aux urgences sanitaires, par le biais de travaux universitaires ou de recherche
  • Doit avoir une connaissance et une compréhension des structures gouvernementales nationales en matière de santé et d’élaboration de politiques.
  • Une connaissance approfondie de l’anglais est essentielle.
  • Une connaissance intermédiaire du français et d’autres langues de l’ONU est souhaitable.

Lien d’information : Job Search (who.int)

Partagez sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.