Togo : Une protection policière désormais obligatoire (et gratuite) pour les opérations financières importantes

Au Togo, les opérateurs économiques et les citoyens devront désormais s’accompagner d’une escorte policière avant de réaliser toute opération financière importante dans un établissement à caractère bancaire.

Cette mesure, qui était déjà possible mais peu sollicitée, est en passe d’être rendue obligatoire, a indiqué ce mercredi 19 janvier le ministre de la sécurité et de la protection civile, Yark Damehame.

L’officiel, qui est intervenu sur la télévision nationale au lendemain d’un nouveau braquage d’ampleur dans la capitale, a de nouveau réitéré la disponibilité des forces de sécurité.

Il est inconcevable qu’un opérateur économique qui va retirer des sommes importantes, ne puisse pas demander au commissariat, à la brigade, ou à la gendarmerie du coin de l’assister”, a-t-il regretté. “De jour comme de nuit, demandez la couverture des forces régaliennes”, a insisté Yark Damehame.

Un nouveau braquage est un braquage de trop”, a-t-il en outre martelé, avant d’annoncer que des dispositifs seront améliorés. Une séance de travail est d’ailleurs prévue en fin de semaine avec les responsables bancaires.

Au dernier semestre de l’année écoulée, 24 faits de braquage ont été recensés sur le territoire, occasionnant 02 morts, 06 blessés, et un peu plus de 108 millions FCFA subtilisés.