Entretien d’embauche : les erreurs à ne pas faire lors de votre présentation

Lors d’un entretien d’embauche, la première impression est cruciale. La manière dont vous vous présentez peut avoir un impact significatif sur la perception qu’a l’employeur de vous.

Comment se présenter à un entretien d’embauche ?

La réponse à la question “Pouvez-vous vous présenter” donne le “la” d’un entretien d’embauche. “Elle permet d’avoir une première impression”, atteste André Gouetta, responsable du recrutement chez SII. Si elle est bonne, le recruteur cherchera à confirmer son opinion. Si elle est mauvaise, il cherchera à valider son a priori.

Compte tenu de l’enjeu, savoir se présenter ne s’improvise pas. Avant chaque rendez-vous, une préparation s’impose. Qui je suis, d’où je viens et où je vais sont les trois questions auxquelles le recruteur s’attend que le candidat réponde.

Au préalable, passez votre CV au crible et renseignez-vous sur l’entreprise et sur l’emploi qu’elle propose. Ces deux étapes préliminaires serviront à tisser le canevas de la présentation. “Le candidat doit avoir une ligne directrice en faisant preuve de pertinence dans les éléments qu’il présente”, souligne Thierry Andrieux, du cabinet de recrutement Humanessence.

Les qualités qui plaisent le plus aux recruteurs

Combien de temps dure une présentation en entretien d’embauche ?

Pour tenir les quatre minutes habituellement imparties, il faut éliminer les expériences professionnelles qui ne collent pas avec le profil du poste. À l’inverse, il faut mettre en avant celles qui démontrent l’intérêt de votre candidature, l’objectif étant de valoriser vos réalisations et de les illustrer à l’aide d’exemples concrets.

Lorsque vous parlez de votre cursus scolaire et de votre parcours professionnel, n’hésitez pas à justifier vos choix de carrières. Ce sont eux qui font que vous en êtes là aujourd’hui. Sur la forme, essayez de contrôler votre stress. “Pensez également à maîtriser votre débit et prenez soin d’articuler”, insiste enfin Navaz Houssenaly, de l’agence Exos Intérim.

Moins de trois minutes, le recruteur reste sur sa faim. Plus de cinq minutes, il y a des chances qu’il décroche. Tout est une question d’équilibre. “Il faut être rapide, mais pas trop. En dire le maximum, mais pas trop”, observe Thierry Andrieux.

Pour le directeur du cabinet Humanessence, une bonne présentation est “concise et dynamique. Il faut aussi éviter d’endormir son vis-à-vis, changer de ton et exprimer un peu de passion.”

Entretien d’embauche : comment bien expliquer sa motivation aux recruteurs ?

Quelles informations donner au cours d’une présentation en entretien d’embauche ?

Voici les informations à ne pas oublier pour faire bonne impression devant un recruteur :

  • Nom, prénom et situation professionnelle actuelle (en recherche d’emploi, en poste, en stage…) ;
  • Parcours scolaire, si le candidat est encore étudiant ou est récemment diplômé ;
  • Expériences professionnelles significatives et exemples concrets ;
  • Motivations et projets : pourquoi le candidat a-t-il postulé ?

Comment se présenter en entretien de stage ?

Tout comme pour un entretien d’embauche, l’étudiant qui recherche un stage doit mettre en avant ses connaissances et ses compétences.

En plus de se présenter personnellement de manière claire et concise, il est parfois judicieux d’expliquer en quoi consiste la formation qu’il suit. Pourquoi s’être inscrit dans cette école ? Pourquoi avoir choisi ce parcours ?

Comment se présenter en entretien en anglais ?

Les enjeux sont les mêmes : réussir à capter l’attention de l’interlocuteur. En anglais, le discours doit être fluide : le candidat doit montrer qu’il maîtrise cette langue. Voici quelques exemples de phrases à retenir, en fonction de la situation du candidat :

  • “My name is (…) and I am (…) years old” ;
  • “I graduated from … one year ago” ;
  • “I work as a (…) and I am in charge of (…). My main duty is to (…)” ;
  • “I am looking for a new job because (…)” ;
  • “One of my greatest strengths is my ability to (…)”.

Comment se présenter en entretien pour une alternance ?

Un entretien en alternance doit déboucher sur la signature d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Pour une présentation réussie, le candidat doit se renseigner en amont sur l’entreprise, son secteur d’activité, ses métiers, ses missions ou encore ses engagements et ses valeurs.

Il doit être capable de présenter son objectif professionnel : en quoi une alternance dans cette entreprise est-elle une valeur ajoutée dans son CV ?

Comment se présenter en entretien d’école ?

Qui dit entretien d’admission dans une école dit préparation intensive ! Le candidat doit lister ses expériences passées : s’il n’a jamais travaillé, il est judicieux de parler des stages, des éventuelles expériences en tant que bénévole, des jobs étudiants, etc. Dans sa présentation, le futur élève doit démontrer qu’il peut être un réel plus pour cette école.

Comment se présenter en entretien collectif ?

En entretien collectif, le candidat doit se démarquer des concurrents. Sa voix doit être claire, son regard doit être dirigé vers les recruteurs et son attitude doit être ouverte. Un tel entretien est l’occasion pour l’employeur de comparer les différentes personnalités qui s’offrent à lui. Le candidat doit rester naturel pendant sa présentation et ne pas exagérer !

La question à poser pour réussir un entretien d’embauche

Liste des erreurs courantes à éviter lors de votre présentation lors d’un entretien :

  1. Être en retard : Cela donne l’impression que vous n’accordez pas d’importance à l’entretien ou que vous avez une mauvaise gestion du temps.
  2. Négliger son apparence : Même si l’entreprise a une politique vestimentaire décontractée, il est recommandé de soigner son apparence lors d’un entretien.
  3. Ne pas saluer correctement : Omettre de serrer la main ou de regarder l’intervieweur dans les yeux peut sembler impoli ou distant.
  4. Ne pas se préparer : Ne pas savoir grand-chose sur l’entreprise ou le poste pour lequel vous postulez peut vous donner l’air désintéressé.
  5. Parler trop ou trop peu : L’important est de trouver un équilibre et de répondre de manière concise mais complète.
  6. Critiquer son ancien employeur : Cela peut donner l’impression que vous êtes une personne conflictuelle.
  7. Mentir ou exagérer ses compétences : La vérité finit toujours par se savoir et cela pourrait nuire à votre réputation.
  8. Ne pas écouter : Interrompre l’intervieweur ou répondre à côté de la question montre un manque d’attention ou d’intérêt.
  9. Être trop familier : Tutoyer l’intervieweur sans y être invité ou adopter un ton trop décontracté peut être mal perçu.
  10. Ne pas poser de questions : Cela peut donner l’impression que vous n’êtes pas vraiment intéressé par le poste ou l’entreprise.
  11. Afficher une attitude négative : Se plaindre, être défensif ou montrer de la frustration peut vous faire passer pour une personne difficile à travailler.
  12. Être trop nerveux : C’est naturel d’être un peu anxieux, mais essayez de contrôler vos nerfs. La préparation est la clé pour se sentir plus confiant.
  13. Ne pas éteindre son téléphone portable : Un téléphone qui sonne en plein entretien est une distraction et peut donner l’impression que vous êtes désorganisé ou que vous manquez de respect.
  14. Ne pas remercier l’intervieweur : Oublier de remercier l’intervieweur à la fin de l’entretien peut sembler impoli.
  15. Ne pas suivre après l’entretien : Envoyer un email de remerciement ou un petit message pour montrer votre gratitude et votre intérêt peut faire la différence.

Quelques conseils pour réussir sa présentation en entretien d’embauche

Réciter une leçon

Si certains candidats semblent pris au dépourvu, d’autres ont minutieusement préparé leur topo. Voire l’ont appris par cœur, à la virgule près. “Les présentations très répétées manquent souvent de spontanéité. Cela dénote un manque de confiance en soi”, considère Navaz Houssenaly, le responsable de l’agence Exos Intérim. Pour marquer des points, il faut selon lui “rester naturel. Le discours doit sortir tout seul.”

Répéter le contenu de son CV

Lorsqu’un recruteur reçoit un candidat, il a au moins lu son CV. Il est donc inutile de passer en revue tous ses diplômes et toutes ses expériences professionnelles. “On nous donne souvent des renseignements que l’on connaît déjà, alors que l’entretien doit apporter un plus par rapport au CV”, souligne André Gouetta, directeur du recrutement du groupe SII. “Il vaut mieux faire un tri et sélectionner dans son parcours les éléments les plus pertinents au regard du poste convoité.”

Parler de généralités et oublier les exemples concrets

À trop vouloir en dire, “les candidats bâclent souvent leurs expériences professionnelles”, regrette Navaz Houssenaly. Plutôt qu’entendre une liste d’expérience, le recruteur préférerait que l’on détaille deux ou trois expériences clés, en étant concrets et pragmatiques. “Quel était leur environnement de travail. Quels ont été leurs réalisations, les objectifs qu’ils ont atteints, le type de management dans lequel ils ont évolué, etc.”

Ne parler que de soi

Si se présenter revient à parler de soi, il ne faut pas non plus sombrer dans le nombrilisme. Le candidat doit mettre en valeur son parcours et ses qualités. Mais il doit aussi se projeter dans le poste auquel il postule. “Notre intérêt est de déterminer ce qu’il peut apporter à l’entreprise”, rappelle André Gouetta. Le recruteur apprécie ceux qui ont un “vrai projet professionnel, avec de la suite dans les idées”.

Arriver en terrain conquis ou s’excuser d’être là

Certains candidats – souvent des commerciaux et des diplômés des grandes écoles, pour ne pas les citer- en font trop. “Il faut rester humble, sans être imbu de sa personne en affirmant d’emblée qu’on est l’homme ou la femme de la situation”, prévient Thierry Andrieux. À l’inverse, d’autres sont dans leurs petits souliers. “Il faut affirmer ses choix et montrer un certain aplomb”, conseille le recruteur.

Exemples de présentations pour différents types d’entretiens

La présentation lors d’un entretien d’embauche est une opportunité de mettre en avant vos compétences, votre expérience et ce qui vous rend unique en tant que candidat. La meilleure façon de se présenter dépendra du type d’entretien, de l’industrie et du poste visé. Voici des exemples de présentations pour différents types d’entretiens :

  1. Entretien pour un poste de cadre dans une grande entreprise :”Bonjour, je m’appelle [Votre nom]. Fort de plus de dix ans d’expérience en gestion de projets complexes dans le secteur [secteur spécifique], j’ai dirigé des équipes multidisciplinaires et réalisé des projets d’une valeur de plus de 10 millions d’euros, tout en respectant les délais et les budgets. Ma passion est de transformer des visions stratégiques en réalisations concrètes, et je suis enthousiaste à l’idée de pouvoir apporter cette expertise à [Nom de l’entreprise].”
  2. Entretien pour un poste créatif dans une agence publicitaire :”Salut ! Je suis [Votre nom], et la créativité est mon terrain de jeu. Durant les cinq dernières années, j’ai créé des campagnes pour des marques telles que [Marque A] et [Marque B], qui ont non seulement remporté des prix, mais aussi généré une augmentation significative de la notoriété de la marque. J’adore repousser les limites de la créativité tout en répondant aux besoins commerciaux des clients, et je suis impatient d’apporter cet équilibre à [Nom de l’agence].”
  3. Entretien pour un poste de développeur dans une startup technologique :”Hello ! Je m’appelle [Votre nom]. Je suis un développeur full-stack passionné par l’intégration de technologies émergentes pour résoudre des problèmes concrets. J’ai contribué au développement de plusieurs applications SaaS qui ont attiré plus de 100 000 utilisateurs actifs. J’apprécie particulièrement travailler dans des environnements dynamiques où l’innovation est au cœur des préoccupations, et c’est pourquoi je suis si enthousiaste à l’idée de rejoindre [Nom de la startup].”
  4. Entretien pour un poste en vente ou relation client :”Bonjour, je suis [Votre nom]. Avec plus de sept ans d’expérience dans le domaine des ventes et de la relation client, j’ai régulièrement dépassé mes objectifs, avec une croissance annuelle de 20% pour mes principaux comptes. Mais pour moi, le plus important a toujours été de construire des relations durables avec mes clients, en comprenant vraiment leurs besoins. Je suis convaincu que cette approche axée sur le client serait un atout pour [Nom de l’entreprise].”

Lors de votre présentation, veillez à être authentique, à ajuster votre discours selon l’entreprise et le poste visé, et à démontrer clairement comment vos compétences et expériences peuvent bénéficier à l’entreprise.

Partagez sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.